Championnats étrangers Sébastien Pocognoli vise le titre en Championship avec Brighton ce vendredi soir

Les célébrations ont été softs. Du moins le concernant. Depuis ce lundi, Sébastien Pocognoli est assuré de monter en Premier League avec Brighton qui attendait cela depuis 1983.

“J’ai fêté cela calmement parce qu’il y a encore un match important ce vendredi que je suis censé jouer pour le titre”, sourit le Liégeois en faisant référence au déplacement à Norwich. “Ce match, c’est presque le plus important car, quand tu es prêté, tu ne sais pas si tu vas pouvoir profiter de la montée alors que le titre restera toujours. C’est pour cela que je l’ai fait assez calme et j’espère pouvoir ce week-end me relâcher un peu pour de bonnes raisons”, poursuit le Diable qui a retrouvé des couleurs à l’ombre du Championship où il s’est totalement relancé. De bon augure, forcément, vu sa situation.

Sébastien, Brighton dispute la 44e et antépénultième journée ce vendredi d’un championnat long comme un marathon mais intense comme un sprint…

“Oui. C’est un championnat incroyable (rires). Il y a trop de matches (rires). Cela n’arrête pas. C’est pour cela que j’ai un peu de mal en début de saison. Je suis arrivé dans une équipe qui tournait bien avec des matches qui s’enchaînaient et je devais parfaire ma condition physique. Mais les matches s’enchaînent tellement vite qu’il est difficile d’entrer dans l’équipe. Le coach a attendu le bon moment pour me lancer et j’ai pu disputer 20 matches cette saison. Mais c’est un championnat extrêmement difficile et c’est pour cela que je savoure cette montée d’autant plus, le groupe a été extraordinaire tout au long de l’année, le coach a bien fait tourner, au bon moment, un noyau d’expérience qui a fait la différence.”

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.