Championnats étrangers

Le leader Chelsea, tiré vers le haut par Costa, a souffert samedi pour dominer Leicester (2-0), son 2e promu de la semaine après Burnley lundi dernier, lors de la 2e journée du championnat d'Angleterre.

Déjà buteur, l'ex-attaquant de l'Atletico en est donc à sa 2e réalisation sous le maillot des Blues après un enchaînement contrôle poitrine-frappe et, après les déception Torres et Eto'o l'an passé, il peut espérer conquérir rapidement le coeur de ses supporteurs à ce rythme-là.

Car les Blues en sont désormais à six points en deux matches avant les matches d'Arsenal à Everton dans l'après-midi et surtout le choc City-Liverpool lundi.

Après le show Fabregas lundi, auteur là de sa 3e passe décisive, le coûteux mercato de Mourinho s'avère donc payant.

Mais avant l'ouverture du score à la 63e minute, son équipe, même si elle avait déjà touché le poteau par Oscar, aurait aussi pu se retrouver menée sans une poignée d'interventions bien senties de Courtois devant Marhez ou Nugent.

De quoi donner raison au Portugais qui avait encore préféré le gardien belge à Cech et maintenu sa confiance aux 11 mêmes joueurs.

Avant de sceller la rencontre d'un tir du droit (77) grâce à un service du meneur espagnol, Hazard s'est en revanche longtemps montré plus pétard mouillé que dynamite.

Car malgré cette 7e défaite d'affilée contre Chelsea, Leicester pourrait, comme en Championship, s'avérer difficile à manoeuvrer en déplacement.

A condition que le fils de Peter Schmeichel continue d'être aussi performant dans le but que son illustre père.

Dans les autres rencontres, Swansea a confirmé son bel exploit à Old Trafford au détriment de Burnley, déjà 20e, tandis que West Ham s'est joliment repris dans un nouveau derby londonien.

Piégé par Tottenham en ouverture (1-0), les Hammers ont parfaitement redressé la barre chez Crystal Palace (3-1).

Rapidement devant grâce à Dyer (1-0), les Swans gallois ont été plus hésitants après la coupure, mais ils se retrouvent néanmoins avec deux belles victoires en deux matches.

West Ham, après avoir inscrit coup sur coup deux buts splendides, a été sanctionné par Chamakh pour sa démobilisation mais s'est repris à temps pour en ajouter un 3e et couper les ailes renaissantes des Eagles (19).

Southampton et Newcastle n'ont en revanche pu tromper WBA et Aston Villa.

Battus en ouverture, les deux outsiders bien remodelés à l'intersaison se retrouvent donc avec un seul petit point.

Les Magpies, qui ont dominé mais aussi fini à dix, n'ont toujours pas inscrit le moindre but.