Championnats étrangers

Découvrez les résultats de la Premier League.

Leicester, net vainqueur à domicile de Stoke City (3-0), continue de mettre la pression sur Arsenal en prenant provisoirement les commandes de la Premier League, samedi lors de la 23e journée qui a vu la rechute de Manchester United, défait à domicile par Southampton (0-1).

Avec 47 points, Leicester, assuré de passer seul la nuit en tête puisque Manchester City (3e) peut au mieux échouer à un point en début de soirée s'il s'impose à West Ham, reprend donc provisoirement trois longueurs d'avance sur Arsenal, avant son derby face à Chelsea dimanche (16h00 GMT).

Six jours après un succès minimaliste mais symbolique à Liverpool qui aurait dû le remettre en confiance, Manchester United (5e) est lui retombé dans ses travers (0-1) contre Southampton (8e) au terme d'une nouvelle performance pathétique, après cinq matches seulement sans défaite.

C'est la recrue Charlie Austin qui a signé son arrivée chez les Saints et enfoncé ManU en profitant d'un marquage approximatif à la 87e minute.

Les ennuis pourraient revenir au galop pour l'entraîneur mancunien Louis van Gaal...

Eliminés mercredi chez eux de la Coupe d'Angleterre par Tottenham, les joueurs de Claudio Ranieri ont eux bien réagi en retrouvant leurs cadres. Ce ne sont toutefois pas leurs artificiers habituels qui ont débloqué la rencontre mais le moins connu Drinkwater (43). Le meilleur buteur Vardy (67) a ensuite finit par inscrire son 16e but de la saison. Ulloa (87), bien servi par Mahrez qui signe sa 9e passe décisive, a clos le score.

Finalement très nette, sa 2e victoire en huit matches face à des Potters (9e) moins contrariants qu'à l'accoutumée permet même à Leicester de regonfler les voiles avant la croisière périlleuse qui l'attend maintenant face à Liverpool, Manchester City et Arsenal.

Derrière, le creux se forme entre Tottenham et Manchester United, qui luttent pour la 4e place.

Renversants (3-1) à Crystal Palace (11), les Spurs, pris en sandwich par les clubs de Manchester, font une excellente opération. Avec 42 points, ils ne sont qu'à une longueur de City, mais ils en ont surtout cinq d'avance désormais sur les Red Devils.

Après leur performance en coupe, les Londoniens enchaînent une 3e victoire d'affilée. Kane, qui a égalisé en inscrivant son 13e but, Alli, qui a donné l'avantage, et Chadli, qui l'a sécurisé en fin de match, sont les héros du jour.

En face, les Eagles en crise ont bien marqué leur 1er but en six matches, cela n'est pas suffisant pour éviter une 4e défaite de rang.

A 200 milles (environ 320 km) de la bouillie des Red Devils, la journée avait commencé avec un nouveau spectacle entre Norwich et Liverpool comme la Premier League en propose régulièrement.

Les Reds, qui restaient sur un point sur neuf possible depuis le changement d'année, sont toutefois passés par tous leurs états pour décrocher leur 1re victoire en 2016 (5-4).

Les deux camps se sont rendus coup pour coup, les Canaries (16) menant même 3-1 juste après la reprise, et tout a pris des proportions dantesques dans les arrêts de jeu. Liverpool, notamment grâce au 3e et 4e buts de Firmino en trois matches, avait réussi à reprendre l'avantage en menant 4-3 à un quart de la fin malgré le très mauvais visage de sa défense.

Mais Bassong a d'abord égalisé dans les arrêts de jeu à la 92e minute, avant qu'une frappe improbable de Lallana à la 95e évite des questions encore plus embarrassantes à la formation de Jürgen Klopp qui remonte à la 7e place avec 34 points.