Championnats étrangers

Tous les résultats de Premier League. 

La découverte d'un colis suspect à Old Trafford dimanche va certes prolonger la 38e et dernière journée du championnat d'Angleterre, mais Manchester United sera quoi qu'il en soit privé de Ligue des champions l'an prochain, en étant dans l'impossibilité de devancer le voisin honni de City avec ce match en retard.

Les Red Devils, empêchés de jouer leur dernier match contre Bournemouth par un paquet suspect découvert 20 minutes avant le coup d'envoi, devraient s'imposer par 19 buts d'écart pour arracher la 4e place, celle de barragiste en C1. Une place occupée par Manchester City, même si les Citizens ont été contraints au nul à Swansea (1-1).

Juste avant que les démineurs de l'armée britannique ne provoquent "l'explosion contrôlée" du colis suspect à Manchester, la Premier League a assuré que cette ultime rencontre de la saison aurait bien lieu.

Mais ce ne sera peut-être pas cette semaine, Manchester United ayant à son programme la finale de la Cup, samedi, contre Crystal Palace, à Wembley à Londres.

Cette rencontre contre Bournemouth n'aura en tout cas pas grand intérêt pour ManU, si ce n'est de déloger Southampton de la 5e place. La 6e place leur assure en effet déjà un billet pour l'Europa League.

Triplé de Giroud

La surprise de cette 38e journée est venue d'Arsenal, finalement dauphin de Leicester en devançant sur le fil des Spurs de Tottenham qui se sont effondrés à Newcastle.

Chez les Gunners d'Arsenal, Olivier Giroud a fini en fanfare avec un triplé synonyme de 27e défaite (4-0) pour Aston Villa -nouveau record du club- et de 2e place finale pour Arsenal, pour la première fois depuis 2005. Le décrié Français boucle la saison avec 24 buts en club et revient en forme avant l'Euro-2016.

Profitant de l'humiliation (5-1) à Newcastle (18e) de Tottenham (3e), qui se battait il y a encore dix jours pour un hypothétique titre de champion, les Gunners disputeront donc la C1 pour la 19e fois d'affilée. Et comme chaque année depuis 1995, ils sont devant Tottenham, leur grand rival du nord de Londres.

Sans Alli et Dembele suspendus, l'équipe de Mauricio Pochettino a donc fini péniblement contre l'un des trois relégués de l'année (avec Aston Villa et Norwich), avec un 4e match d'affilée sans victoire, alors qu'un seul point lui manquait pour obtenir une première place de dauphin depuis 1963.

Seule consolation, Harry Kane décroche avec 25 réalisations le titre de meilleur buteur de la Premier League.

Pari raté de Vardy

Pour le dernier match de Manuel Pellegrini à sa tête, Manchester City a donc sauvé sa tête en C1, malgré un 5e match de rang sans victoire.

Dominateur, les Citizens ont ouvert le score à Swansea (12e) grâce au 14e but d'Iheanacho, mais ils n'ont pu faire le break et Ayew en a profité pour égaliser. L'essentiel est là mais Pep Guardiola aura du travail, et dès le mois d'août si l'Espagnol veut atteindre la phase de poules de la C1, puisque City devra d'abord passer par les barrages.

Entre Chelsea et Leicester, la passation de pouvoir entre le champion 2015 et celui de la cuvée 2016 a eu lieu à Stamford Bridge (1-1), dans la joie.

Les Blues ont ouvert le score par un penalty de Fabregas, mais Drinkwater a fait en sorte d'éviter la 4e défaite des Foxes, qui aurait fait mauvais genre avant de parader lundi dans le centre de la ville pour fêter le premier titre de champion de Leicester en 132 ans d'existence.

L'équipe de Claudio Ranieri enregistre ainsi un 12e match d'affilée sans défaite. Un nouveau record pour le club, même si son attaquant Jamie Vardy a raté son pari de finir meilleur buteur anglais en s'arrêtant à 24 réalisations.

Les Londoniens (10e) finissent eux avec 50 points, le plus petit total pour un champion sortant depuis les 51 points de Leeds United en 1993. Le nouvel entraîneur, Antonio Conte, devra se retrousser les manches dès son arrivée, une fois l'Euro fini !

Enfin, Liverpool (8e) a évité de prendre tout risque superflu contre West Bromwich Albion (14e) à trois jours de sa finale d'Europa League contre le FC Séville. Avec une équipe B, voire C, les Reds n'ont pu faire mieux qu'un nul (1-1), mais ils ont au moins évité de blesser leurs cadres.