Championnats étrangers

Emery aimait bien faire tourner les gardiens. Tuchel, lui, est obligé. Areola fait son retour dans les cages du PSG, samedi face à Angers, pour avoir du temps de jeu avant la Ligue des champions, où Buffon est suspendu.

Paris, en tête de la Ligue 1, vise la passe de trois après un début de championnat sans accroc, contre Caen (3-0) puis à Guingamp (3-1). Ce sera donc avec Alphonse Areola, choisi pour jouer samedi (17h00) puis le week-end suivant à Nîmes.

"Nous sommes d'avis qu'il est très important pour Alphonse de jouer. Il a joué en mai, et maintenant il doit jouer avec l'équipe et s'adapter", s'est justifié vendredi le nouvel entraîneur du club parisien, Thomas Tuchel, en conférence de presse.

Areola, gardien numéro un l'an passé devant Kevin Trapp, a remporté la Coupe du monde avec l'équipe de France, sans jouer, et n'a donc pas participé à la pré-saison du PSG.

C'est donc Buffon, arrivé cet été en France après 17 ans à la Juventus Turin, qui a enfilé les gants lors du Trophée des champions gagné contre Monaco (4-0), puis en ouverture du championnat, ne concédant qu'un but en trois rencontres.

Tuchel a pris soin vendredi d'envoyer quelques fleurs au champion du monde 2006, au moment de justifier la rotation opérée dans les cages.

"+Gigi+ a fait trois matches exceptionnels, magnifiques, avec ses performances et sa personnalité. Je n'aime pas le sortir, mais d'un autre côté, c'est très important dans cette phase de préparation de donner à Alphonse la chance de jouer", a développé le technicien.

Des compliments à l'un, du temps de jeu à l'autre: Tuchel a tenté de ménager les susceptibilités pour éviter au PSG, spécialiste du genre, une nouvelle cohabitation difficile dans les buts, comme ce fut le cas entre Salvatore Sirigu et Kevin Trapp, puis entre ce dernier et Areola sous l'ère Unai Emery.

"Après on verra..."

Pour l'heure, l'ancien coach de Dortmund refuse de trancher. "Alphonse va jouer contre Angers et contre Nîmes, et après on verra. Je n'aime pas prendre de décision pour une phase trop longue", a-t-il évacué.

Même s'il ne l'a pas rappelé vendredi, Tuchel devra prochainement se passer des services de Buffon, suspendu pour les trois premiers matches de Ligue des champions, qui démarre le 18 septembre.

Face à Angers samedi, l'entraîneur parisien pourra compter sur un effectif quasi-complet. Seuls le latéral Layvin Kurzawa (dos) et le milieu Marco Verratti (adducteurs), dont le retour est "très proche", seront absents.

Et le serial-buteur uruguayen Edison Cavani, blessé lors du Mondial en Russie, fera son retour dans le groupe.

"+Edi+ est arrivé en top forme, au top niveau. Il a travaillé dur, très dur, très fort, depuis deux semaines, et après, il s'est entraîné cette semaine avec l'équipe", a expliqué Tuchel, sans dire si le meilleur buteur du dernier championnat de France (28 buts en 32 matches) sera titulaire ou remplaçant.

"Le Matador" devra se faire une place entre Neymar, leader aux yeux de Tuchel pour la saison à venir, et Kylian Mbappé, qui a changé de dimension après son Mondial russe couronné par le titre suprême. Des attaquants aux gardiens, il sera beaucoup question de statut et de temps de jeu cette saison au PSG.