Championnats étrangers

Découvrez tous les résultats de Serie A.

L'Inter Milan remporte un derby spectaculaire contre l'AC

L'Inter a remporté dimanche un très spectaculaire Derby de Milan (3-2) grâce à un triplé de son avant-centre argentin Mauro Icardi, et a ainsi confirmé qu'elle était une vraie candidate au titre en Serie A, au même titre que Naples ou la Juventus Turin.

La première période de ce "Derby de la Madonnina", comptant pour la 8e journée de Serie A, avait été un peu terne mais les 45 dernières minutes ont été formidables, pleines d'occasions, de buts et de rebondissements.

Le mérite en revient en grande partie à l'AC Milan qui, deux fois, a su revenir au score alors qu'il aurait pu lâcher.

Icardi, impitoyable dans la surface de réparation, avait ainsi ouvert la marque à la 28e minute, sur un impeccable centre de Candreva.

Milan a répondu une première fois par Suso d'une belle frappe du gauche (56), mais Icardi, intenable, doublait la mise d'une volée du droit inesthétique mais efficace (62e).

Les rossoneri répliquaient à nouveau avec Bonaventura (81e), mais l'Inter obtenait un penalty à l'entrée du temps additionnel: pas de problème pour Icardi qui s'offrait un triplé et donnait la victoire aux nerazzurri (90).

Avec ce succès, l'Inter s'installe à la deuxième place du classement, à deux points de Naples, désormais seul leader.

Car samedi, le Championnat d'Italie avait peut-être connu un premier tournant avec une nouvelle victoire de l'équipe de Maurizio Sarri, la huitième en huit matches, couplée à la défaite de la Juventus.

Les Napolitains sont allés s'imposer 1-0 sur la pelouse de l'AS Rome (5e) et comptent désormais cinq points d'avance sur la Juve (3e), piégée à domicile par une belle Lazio Rome, victorieuse 2-1 et qui monte au 4e rang, à égalité de points avec les bianconeri.

Milan plonge

L'Inter est donc vraiment dans la course au titre, alors que pour le Milan, désormais 10e, c'est la perspective d'une place en Ligue des champions en fin de saison qui s'éloigne un peu plus.

Les hommes de Vincenzo Montella n'ont pourtant pas démérité dimanche et la qualité de leur match devrait donner un peu de répit à leur entraîneur, qui est déjà sous pression.

Mais ils en sont à trois défaites consécutives, quatre en tout. Dès qu'ils ont affronté une équipe de valeur (Lazio, Inter, Roma, Sampdoria), ils ont perdu. Leurs seules victoires sont intervenues contre des équipes de second plan (Crotone, Cagliari, Udinese, Spal).

Dans les autres matches disputés dimanche, on a noté les difficultés du Torino et de l'Atalanta Bergame, qui ont perdu du terrain sur les équipes de tête.

Qualifiée en fin de saison dernière pour l'Europa League, où elle a réussi de bons débuts avec un succès contre Everton et un nul à Lyon, l'Atalanta a du mal en ce moment en Serie A.

Dimanche, les joueurs de Giampiero Gasperini se sont ainsi nettement inclinés à Gênes face à la Sampdoria (3-1), qui en profite pour grimper à la 6e place.

L'Atalanta avait pourtant ouvert la marque par Cristante, mais elle a craqué en seconde période avec trois buts encaissés en moins d'un quart d'heure autour de l'heure de jeu. Les Bergamasques se retrouvent 12e.

Déception aussi pour le Torino, qui aurait pu accrocher le bon wagon en cas de succès à Crotone, mais qui doit se contenter d'un point (2-2). Et encore, il a fallu attendre le temps additionnel pour que De Silvestri égalise pour les Turinois. Le Torino est désormais 8e, dépassé par Bologne (7e) qui a battu la Spal 2-1.

Le Torino piétine et l'Atalanta chute

Le Torino, tenu en échec à Crotone (2-2), et l'Atalanta Bergame, battue sur le terrain de la Sampdoria Gênes (3-1), ont perdu du terrain sur les équipes de tête dimanche lors de la 8e journée de Serie A, qui se poursuivra en soirée avec le derby de Milan.

Qualifiée en fin de saison dernière pour l'Europa League, où elle a réussi de bons débuts avec un succès contre Everton et un nul à Lyon, l'Atalanta a du mal en ce moment en Serie A.

Dimanche, les joueurs de Giampiero Gasperini se sont ainsi nettement inclinés à Gênes face à la Sampdoria, qui en profite pour grimper à la 6e place.

L'Atalanta avait pourtant ouvert la marque par Cristante, mais elle a craqué en deuxième période avec trois buts encaissés en moins d'un quart d'heure autour de l'heure de jeu. Les Bergamasques se retrouvent 12e.

Déception aussi pour le Torino, qui aurait pu accrocher le bon wagon en cas de succès à Crotone, mais qui doit se contenter d'un point.

Et encore, il a fallu attendre le temps additionnel pour que De Silvestri égalise pour les Turinois. Le Torino est désormais 8e, dépassé par Bologne (7e) qui a battu la Spal 2-1.

Samedi, le Championnat d'Italie avait peut-être connu un premier tournant avec une nouvelle victoire du leader Naples, la huitième en huit matches, couplée à la défaite de la Juventus.

Les Napolitains sont allés s'imposer 1-0 sur la pelouse de l'AS Rome (5e) et comptent désormais cinq points d'avance sur la Juve (2e), piégée à domicile par une belle Lazio Rome, victorieuse 2-1 et qui monte au 3e rang.

Dimanche soir, l'Inter Milan peut devenir dauphin, et prendre trois points d'avance sur la Juventus, en cas de victoire face à son voisin l'AC Milan (9e).

Les rossoneri (9e) sont eux sous pression et un nouveau résultat négatif compliquerait sérieusement la vie de leur entraîneur Vincenzo Montella.