Championnats étrangers

Cristiano Ronaldo n'a pas semblé perturbé par les accusations de viol qui pèsent contre lui et il a marqué samedi lors de la victoire 2-0 de la Juventus Turin sur la pelouse de l'Udinese, le 8e succès en huit matches des septuples champions en titre.

La première occasion du match a été pour Ronaldo, avec un tir détourné au-dessus de la barre à la 7e minute. Le Portugais a encore placé une tête non cadrée (17e) avant de voir l'Uruguayen Betancur le devancer de peu pour ouvrir la marque de la tête (33e).

Le quintuple Ballon d'Or a ensuite marqué le deuxième but à la 37e minute, avec une belle frappe croisée du gauche, qui a fini dans le petit filet du gardien de l'Udinese Scuffet.

La deuxième période a été tranquillement contrôlée par les Turinois, Ronaldo étant encore dangereux par deux fois, à la 67e puis à la 74e minute.

Les bianconeri poursuivent donc leur incroyable sans-faute en ce début de saison avec dix succès en dix matches toutes compétitions confondues, huit en Serie A et deux en Ligue des champions.

Et ils comptent donc déjà provisoirement neuf longueurs d'avance sur Naples (2e), qui recevra dimanche Sassuolo (5e), l'une des équipes les plus séduisantes du début de saison.

L'Inter Milan, remontée à la 4e place à la faveur de trois succès d'affilée, recevra de son côté la Spal dimanche en clôture de la journée.

La Roma gagne à Empoli et monte sur le podium

La troisième place du podium est pour l'instant occupée par l'AS Rome, qui a donc fait une superbe opération en allant prendre trois points à Empoli.

Les Romains ont ouvert la marque à la demi-heure de jeu grâce au premier but sous ses nouvelles couleurs du champion du monde français Steven Nzonzi. L'ancien Sévillan a marqué de la tête, sur un long coup franc frappé par Pellegrini.

Les Giallorossi ont ensuite beaucoup souffert et Empoli a même manqué un penalty. Mais en fin de match, Dzeko, déjà auteur d'un triplé cette semaine en Ligue des champions, a mis son équipe à l'abri.

Alors qu'ils étaient au bord du gouffre il y a moins de trois semaines, les hommes d'Eusebio Di Francesco ont bien réagi et restent sur quatre succès d'affilée, trois en Serie A et un en Ligue des champions.

Dimanche, l'Inter Milan, remontée elle aussi au classement (5e) à la faveur de trois succès d'affilée, recevra de son côté la Spal en clôture de cette 8e journée.

La Lazio (8e) accueillera de son côté la Fiorentina, bien installée à la 4e place du classement et qui peut espérer l'Europe cette saison.