Championnats étrangers

A quatre jours de sa demi-finale retour de Ligue des Champions contre Liverpool, l'AS Rome a tranquillement assuré les affaires courantes en Serie A avec un succès 4-1 contre le Chievo Vérone samedi lors de la 35e journée, que les Romains sont sûrs de finir à la troisième place.

L'enjeu est immense pour les giallorossi, qui sont en lutte avec la Lazio Rome et l'Inter Milan pour les 3e et 4e places, qui enverront directement en phase de poules la saison prochaine.

Avec cette victoire, la Roma prend trois points d'avance sur la Lazio (4e), qui jouera dimanche sur la pelouse du Torino, et quatre sur l'Inter Milan (5e) qui, samedi soir, disputera un très chaud et très important Derby d'Italie face au leader, la Juventus Turin.

Plus encore que pour la course à la Ligue des Champions, ce choc Inter-Juve est décisif pour le titre, puisque les Turinois ont vu leur avance fondre à un point seulement sur Naples (2e), qui jouera dimanche à Florence face à la Fiorentina.

En attendant, la Roma a donc fait le nécessaire face au Chievo, 17e et dont la fin de saison s'annonce angoissante.

Sous une forte chaleur, les Romains ont ouvert la marque dès la 8e minute par le jeune Schick, auteur de son deuxième but en deux matches et qui commence à briller au bout d'une saison compliquée.

Dzeko a doublé la mise à la 40e minute sur un centre de Kolarov et la Roma a tranquillement géré le match jusqu'à un penalty concédé par Juan Jesus mais repoussé par Alisson (59e).

Le défenseur brésilien a été expulsé sur le coup, mais même à 10, les joueurs d'Eusebio Di Francesco ont étalé leur supériorité, avec deux nouveaux buts signés El Shaarawy (65e) et Dzeko (67e).

En fin de match, Inglese a réduit la marque d'un beau coup de tête (87e) mais la Roma a montré qu'elle était prête pour mercredi, où il lui faudra un exploit pour renverser Liverpool après le 5-2 concédé à l'aller.

Empoli de retour après un an de purgatoire

Un an après avoir été relégué en Serie B italienne, le club d'Empoli, qui n'avait besoin que d'un résultat nul pour valider son accession en Serie A, où il évoluera à nouveau la saison prochaine, l'a obtenu, 1-1 (mi-temmps: 1-1), face à Novara, samedi lors de la 38e journée.

Francesco Caputo a ouvert le score pour Empoli à la 36e, et le Roumain George Puscas a égalisé pour les visiteurs à la 45e.

Ce point pris à domicile contre Novara, combiné aux défaites de Palerme (3-0 à Venise) et de Parme (1-0 à Pro Vercelli) qui comptent à présent 14 points de retard (77-63), offre en effet le titre de champion de Serie B à Empoli, alors qu'il reste quatre matches à jouer.

Empoli, dont l'entraîneur est Aurelio Andreazzoli (ex-AS Rome), disputera sa treizième saison dans l'élite italienne en 2018-2019.

Une deuxième équipe sera directement promue en Serie A. La troisième place se disputera lors de barrages.