Championnats étrangers

Le parquet de la Fédération italienne de football (FIGC) a réclamé 15 points de pénalité à l'encontre du Chievo Vérone et 36 mois de suspension pour son président Luca Campedelli, ont rapporté les médias italiens mercredi.

 Le club est accusé d'avoir frauduleusement augmenté son capital à travers des transactions factices avec d'autres clubs.

Ces fraudes concernent la période 2014 à 2017. Un autre club était impliqué dans ce dossier, Cesena. Mais ce dernier a fait faillite durant l'été.

Selon le parquet, Chievo réalisait des plus-values fictives en vendant des jeunes joueurs au Cesena. Pour ces transfers, le club indiquait des revenus supérieurs à ceux effectivement réalisés. Et ce, dans le but de présenter un patrimoine net en règle afin d'obtenir la licence pour la Serie A.

Chievo est actuellement dernier de la Serie A avec 1 seul point en 3 rencontres.