Championnats étrangers

La Liga a confirmé jeudi avoir ouvert une enquête sur un possible match truqué entre la Real Sociedad et Rayo Vallecano, dimanche dernier en championnat d'Espagne, rapporte le journal espagnol Marca.com.

Des rapports ont indiqué qu'il existe la possibilité d'avoir vu des joueurs du Rayo permettre à leurs adversaires de remporter ce match (2-1) alors que Rayo Vallecano lutte pourtant pour son maintien. Des soupçons portent sur une rétribution en argent de joueurs de Vallecano pour laisser gagner la Real Sociedad.

Alors qu'il reste une journée de compétition, le Rayo Vallecano, 19e et avant-dernier au classement, est obligé de battre Levante (dernier et relégué) dimanche en espérant que Getafe et le Sporting Gijon ne gagnent pas respectivement contre le Betis Seville et Villarreal.


Le Rayo Vallecano nie tout match truqué

Le Rayo Vallecano, qui lutte pour son maintien en Championnat d'Espagne, a vivement rejeté vendredi les accusations de match truqué lors de la défaite contre la Real Sociedad (2-1) dimanche dernier, visée par une enquête de la Ligue espagnole après des paris sportifs anormaux. Tous les joueurs de l'effectif ont pris part vendredi matin à une conférence de presse avec l'entraîneur Paco Jemez et le président Raul Martin Presa pour démentir des informations du quotidien espagnol El Mundo évoquant des variations suspectes des mises autour de ce match.

"En aucun cas nous ne permettrons que l'honneur, l'intégrité et le professionnalisme de tous les membres de l'effectif soit mise en cause, pas plus que nous n'allons consentir que ces informations souillent la réputation du club, de ses joueurs et de son public," a écrit le Rayo dans un communiqué.

Le président de La Liga, Javier Tebas, a confirmé dans la nuit de jeudi à vendredi l'ouverture d'une enquête, une procédure qu'il a jugée habituelle lorsque des afflux de paris sont détectés autour d'une rencontre.

Selon El Mundo, il y a un afflux de mises pariant sur la défaite du club du quartier madrilène de Vallecas.

Le Rayo Vallecano, 19e du classement (35 pts), doit s'imposer dimanche contre Levante lors de l'ultime journée et espérer que Getafe (17e, 36 pts) et le Sporting Gijon (18e, 36 pts) ne gagnent pas pour se maintenir.