Championnats étrangers Recruté gratuitement cet été par le Paris Saint-Germain, le portier italien pourrait ne pas voir (le début de) son chapitre parisien se dérouler comme espéré.

Comme beaucoup de grands clubs cherchant à remplir l'armoire à trophées, le Paris Saint-Germain compte dans ses rangs deux gardiens de qualité en la personne de Gianluigi Buffon et d'Alphonse Areola.

Une situation parfois compliquée pour les coaches qui doivent trancher. Chez les champions en titre de Ligue 1, Thomas Tuchel a pris sa décision. "La décision n'est pas définitive mais j’ai dit à Alphonse qu’il était à mon avis en pole position pour être numéro 1" expliquait ce lundi l'entraîneur allemand dans l'émission "Breaking Sport" de RMC.

Après avoir débuté la saison entre les perches, la légende italienne Gigi Buffon serait donc reléguée au second rang dans la hiérarchie au profit d'un jeune du cru. Et c'est précisément cet argument qui aurait pesé dans la balance selon Tuchel. Areola "vient du centre de formation. Le PSG, c'est tout pour lui. Il faut qu'on soit fiers d'avoir des joueurs de cette nature, on a besoin de ce type de joueurs qui ont l'âme du PSG, qui incarnent le club" ajoutait encore le nouveau coach des Parisiens.

Alors que Gianluigi Buffon, qui va doucement sur ses 41 ans, espère toujours remporter la Ligue des Champions, le seul titre majeur manquant à son palmarès, voilà qu'il devrait servir de mentor au jeune gardien français, auteur d'une prestation de premier ordre face à l'Allemagne la semaine dernière.

"Je suis certain qu’Alphonse ne sera pas bon malgré Gigi, mais grâce à Gigi" ponctuait Tuchel espérant implicitement de son gardien italien qu'il prenne progressivement le costume d’intermédiaire entre le staff et le groupe.