Championnats étrangers L'ancien entraîneur du FC Bruges était pourtant le favori pour succéder à Jocelyn Gouvernnec.

C'est un fameux retournement de situation à Bordeaux ! Pressenti pour remplacer Jocelyn Gouvernnec, remercié en cours de semaine, Michel Preud'homme ne sera finalement pas le nouveau T1 des Girondins. Selon le quotidien français l'Equipe, généralement très bien renseigné, les dirigeants bordelais ont informé MPH qu'il ne serait pas le candidat retenu. L'ancien coach de Bruges, qui devait signer pour 2,5 ans, se serait montré trop gourmand dans ses prétentions salariales, près de 200.000 euros par mois. La demande de Preud'homme d'embarquer avec lui Emilio Ferrera aurait également pesé négativement dans la balance.

Gustavo Poyet nouvel entraîneur

Plusieurs noms comme ceux de Sinisa Mihajlovic, Didier Tholot et Elie Baup ont été évoqués pour devenir T1 des Girondins mais c'est finalement l'Uruguayen Gustavo Poyet qui dirigera l'équipe, a annoncé le président du club bordelais sur Canal+. Agé de 50 ans, Poyet avait coaché par le passé Sunderland et l'AEK Athènes.

"Il a une expérience de joueur intéressante", a estimé Stéphane Martin à propos de Poyet, qui a notamment évolué avec le FC Grenoble à la fin des années 1980, la Real Saragosse en Espagne (1990-97), Chelsea et Tottenham en Angleterre de 1997 à 2004.

"C'est quelqu'un qui a beaucoup bourlingué, qui parle Français, qui a une expérience multiculturelle" et "qui nous a tapé dans l'oeil", a encore dit le dirigeant bordelais, deux jours après le limogeage de Jocelyn Gourvennec. Il sera "accompagné de Mauricio Taricco et Fernando Menegazzo comme adjoints", a par ailleurs indiqué le club girondin sur son compte Twitter.

L'Uruguayen, qui avait démissionné à l'automne 2017 de son poste d'entraîneur du Shanghai Shenhua, en Chine, n'était pas le premier choix du club girondin, provisoirement 11e du championnat de France après son fragile succès sur la pelouse de Nantes samedi (1-0, but de Nicolas De Préville à la 26e minute).