Championnats étrangers

Le milieu offensif brésilien de Cagliari Joao Pedro a écopé mercredi d'une suspension de six mois de la part l'agence antidopage italienne (NADO), après avoir été contrôlé positif lors de deux contrôles. 

Une suspension de quatre ans avait été requise après que le footballeur eut été contrôlé positif à l'hydrochlorothiazide, un diurétique pouvant masquer la présence de produits dopants, à la suite de deux matches de Serie A opposant Cagliari à Sassuolo puis au Chievo Vérone en février dernier.

Le joueur de 26 ans, qui affirme avoir consommé involontairement des compléments alimentaires contaminés, retrouvera le club sarde le 16 septembre, une majeure partie de sa suspension se déroulant à l'intersaison.

"Cette décision, c'est presque une renaissance pour moi, alors que quatre ans (de suspension) avait été requis", a expliqué Pedro. "Ils ont conclu qu'il n'y avait aucune mauvaise foi de ma part, et pour moi c'est déjà une victoire", a-t-il ajouté.

Il s'agit de la deuxième suspension pour dopage cette saison en Serie A, après celle du capitaine de Benevento Fabio Lucioni, suspendu un an jusqu'en octobre 2018, après un contrôle positif à un stéroïde anabolisant. Le médecin de Benevento, Walter Giorgione, a lui écopé de quatre ans de suspension pour avoir administré ce produit à Lucioni sous forme de spray.