Championnats étrangers Malgré la victoire sur Sunderland (3-1) et la signature d’Hiddink, les fans des Blues ont fait passer un message à leurs joueurs…

Ambiance bizarre à Stamford Bridge ce samedi après-midi. Deux jours seulement après le licenciement de José Mourinho, l’idole des supporters des Blues, les banderoles à la gloire du Special One fleurissaient dans les tribunes. Certains fans semblaient même avoir choisi leurs bouc émissaires. Costa, Hazard et Fabregas, les trois rats de Chelsea pouvait-on lire sur un calicot. Et en début de rencontre, les deux Espagnols ont été conspués. Eden Hazard a, lui, évité ses sifflets grâce à sa… blessure. Le Belge n’était pas sur la feuille de match.

John Terry, en capitaine exemplaire, a tenu à défendre ses équipiers. "Nous sommes tous dans cette position, pas seulement une ou deux individualités. Chelsea est un grand club et nous ne sommes pas habitués à ce genre de situation. N’oublions pas que sur les dix dernières années, il y a eu beaucoup de très bons moments."

Sur le terrain, les joueurs de Chelsea ont pourtant montré un très beau visage, en s’imposant 3 buts à 1 face à Sunderland. Certains joueurs semblaient même libérés, à l’image de Branislav Ivanovic, buteur pour la première fois de la saison et Pedro, lui aussi décisif, alors qu’il n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis près de quatre mois. Mieux, marquer trois buts dans une rencontre n’était plus arrivé aux Blues depuis le mois d’août.

La performance de ce samedi avait donc tout pour rassurer Guus Hiddink, présent dans les tribunes aux côtés de Roman Abramovitch et… de Didier Drogba, sur l’envie de ses futurs joueurs. Quelques heures auparavant, le Néerlandais avait paraphé son contrat jusqu’en fin de saison.

"Je suis très excité de revenir à Stamford Bridge", a-t-il déclaré. "Chelsea est l’un des plus grands clubs du monde et il n’est pas à sa place pour le moment. Cependant, je suis sûr que nous pouvons renverser la situation cette saison. J’attends avec impatience de travailler avec le staff et les joueurs, ainsi que de renouer mes merveilleuses relations avec les fans de Chelsea."

S’il parvient à réaliser les mêmes prestations qu’en 2009, lors de son premier intérim (une seule défaite en six mois), les supporters devraient rapidement retrouver le sourire.