Championnats étrangers

"Il reste un match et tout peut arriver" dans la course au titre en Championnat d'Espagne, a estimé dimanche l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane, dont l'équipe jouera le titre samedi prochain pour l'ultime journée dans un duel à distance avec le FC Barcelone.

Vainqueurs respectivement de Valence (3-2) et de l'Espanyol Barcelone (5-0), le Real (2e, 87 pts) et le Barça (1er, 88 pts) se déplaceront à La Corogne et Grenade, deux clubs qui ont assuré leur maintien. L'Atletico (3e, 85 pts), doublé par son voisin madrilène dimanche, ne peut mathématiquement plus être champion.

"Je suis positif, toujours, et maintenant que nous sommes deuxièmes, il reste un match et tout peut arriver", a commenté Zidane en conférence de presse.

"Dans le football, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Nous devons en être conscients, faire notre maximum, continuer jusqu'au bout et on verra ce qui arrivera. La première chose, c'est notre match (à La Corogne), ce ne sera pas un match facile de jouer là-bas pour la dernière journée."

Zidane a indiqué qu'il ne réserverait pas de joueurs samedi prochain en prévision de la finale de Ligue des champions le 28 mai contre l'Atletico Madrid.

"Nous allons montrer jusqu'au bout que nous avons envie d'aller chercher ces deux trophées. (...) Nous allons aborder ce dernier match (de Liga) en ne pensant qu'à ce match. Nous aurons ensuite 15 jours pour préparer la finale. Nous irons à La Corogne avec tout le monde parce qu'il peut tout arriver jusqu'à la dernière minute", a-t-il fait valoir.

Malgré cet optimiste affiché, Zidane a commis un petit lapsus en évoquant le retour de blessure de Karim Benzema, buteur contre Valence: le technicien a laissé entendre que l'attaquant, qui reprend le rythme de la compétition, pourrait se servir du déplacement à La Corogne "pour préparer" la finale de C1, avant de se reprendre et de dire: "Il reste ce match de Liga et après on pensera à la finale."