Football

Ce soir, Gooik peut décrocher son quatrième titre consécutif

Après sa victoire 2-4 à l’aller, le champion de Belgique est dans une position idéale pour conserver sa couronne. « Pourtant, on a livré notre plus mauvais match contre Hasselt », lance Lieven Bart, le manager. « Cela manquait d’ambiance. Le groupe a cherché ses marques. Heureusement pour nous, Fernandao était dans un grand jour. Il a gagné le match, à lui seul. »

Ce soir, à la maison, Gooik peut assurer son succès. « Il nous reste deux chances de l’emporter. Mais je veux gagner chez nous. Devant nos supporters, les joueurs se doivent de soulever la coupe, afin de décrocher un quatrième titre. »

Une fois encore, le club a écrasé la concurrence. « En Belgique, il n’y a que quatre ou cinq équipes qui peuvent prétendre au titre. J’en ai parlé avec l’entraîneur. Il nous faudra sans doute plus de concurrence la saison prochaine, afin de pouvoir passer un palier au niveau européen. »

La Fédération a décidé de changer la donne… « Il faudra plus de joueurs belges sur la feuille. Je pense que c’est une décision contre nous. Mais on va trouver des solutions. On connaît déjà nos renforts pour la prochaine saison. »

Le club rêve toujours d’Europe. « C’est l’objectif. Mais l’Italie, l’Espagne, le Portugal ou encore la Russie ont des budgets incroyables. C'est comme Anderlecht, en football, sans un bon tirage, il est difficile de bien figurer. Malgré tout, le groupe n’est pas passé loin du Final four. Ce sera à nouveau l’objectif pour l’année à venir. »

Gooik tient sans doute son équipe la plus forte. « C’est un groupe solide. Les joueurs sont amis, en dehors des parquets. Cela fait toute la différence. »