Football

La FIFA se penche sur une autre vidéo postée sur les médias sociaux mettant en scène le défenseur central croate Domagoj Vida, a annoncé, mardi, la fédération internationale de football. 

La vidéo montre une fois de plus Vida disant "Gloire à l'Ukraine" ainsi que "Belgrade brûle", en compagnie de l'ancien joueur croate et actuel entraîneur-adjoint de la sélection nationale Ivica Olic à côté de lui.

La nouvelle arrive un jour après l'amende infligée par la FIFA à Ognjen Vukojevic, analyste de l'équipe de Croatie, qui dans une première vidéo en compagnie de Vida, avait tenu des paroles pro-ukrainienne après la victoire croate sur la Russie en quarts de finale. Vukojevic, ancien international croate, a joué avec Vida au Dynamo Kiev. Tous deux se sont excusés. Le joueur a reçu un avertissement de la FIFA, tandis que Vukojevic a été relevé de ses fonctions par la fédération croate de football (HNS) et a vu ses accréditations retirées.


La fédération croate, également mise à l'amende, s'était excusée auprès de la Russie et de la FIFA pour la première vidéo.

Vida a déclaré au portail russe sports.ru que la vidéo n'avait "rien à voir avec la politique" mais était une blague pour les amis. Les deux vidéos semblent avoir été enregistrées peu de temps après la victoire de la Croatie aux tirs au but contre la Russie samedi à Sotchi.

La FIFA interdit toute manifestation ou expression politique dans le cadre de ses compétitions.

La Croatie rencontre l'Angleterre en demi-finales, mercredi soir à Moscou.