Guardiola est remplacé par son T2 !

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Football

L'entraîneur des Blaugranas souhaite prendre ses distances avec le monde du football. Tito Vilanova le remplacera


BARCELONE Après quatre années jalonnées d'une impressionnante série de victoires, "Pep" Guardiola, l'entraîneur du FC Barcelone, a annoncé vendredi son départ du club catalan qu'il a mené depuis quatre ans à des sommets, avant une fin de saison 2012 décevante.

"Quatre ans comme entraîneur, c'est une éternité. Je suis vidé et je dois me reposer", a expliqué Guardiola, 41 ans, lors d'une conférence de presse, en présence de nombreux joueurs de l'équipe comme Xavi, Iniesta ou Puyol.

Josep Guardiola sera remplacé par son actuel adjoint, Tito Vilanova. Il annoncé qu'il recommencerait à entraîner une équipe, mais pas immédiatement, et qu'il avait besoin avant d'une pause pour se reposer.

"Pour l'instant je n'ai pas envie d'entraîner". "Je continuerai bientôt comme entraîneur, mais je ne peux remplir ce vide si je reviens tout de suite. Je n'ai pas envie", a-t-il affirmé.

"Je m'en vais en paix avec moi-même", "avec la sensation d'un travail bien fait. Et je le dis après avoir perdu deux titres", a-t-il ajouté.

Avec ce départ, la page se tourne sur le palmarès hors pair d'un entraîneur passionné, proche de ses joueurs autant qu'adepte de la discipline, à l'étoile à peine ternie par le cruel double échec de cette fin de saison.

Le club blaugrana, en mauvaise posture face au Real Madrid, devrait en effet voir s'envoler le titre de la Liga, après avoir perdu le 21 avril le clasico contre son rival madrilène (2-1).

Puis mardi, le Barça a encaissé un nouveau coup: l'élimination face au club britannique de Chelsea (0-1; 2-2) en demi-finale de la Ligue des champions, qui le prive de finale après le titre remporté l'an dernier face à Manchester.

Guardiola, depuis son arrivée au Barça en 2008, aura pourtant mené le club vers des sommets: deux fois vainqueur en Ligue des champions (2009, 2011), deux fois champion du monde des clubs (2009, 2011), trois fois victorieux en Liga (2009, 2010, 2011), il a aussi remporté une Coupe du Roi (2009), deux Supercoupes d'Europe (2009, 2011) et trois Supercoupes d'Espagne (2009, 2010, 2011).

Les Barcelonais, sous sa houlette, auront une dernière chance d'enrichir ce palmarès le 25 mai s'ils s'imposent face à l'Athletic Bilbao en finale de la Coupe du Roi.

Comme joueur, puis comme entraîneur, Guardiola signe un parcours qui force le respect et l'admiration. Même s'il a connu quelques ratés: une fin de carrière anonyme sur les pelouses (AS Rome, Brescia, le Qatar et le Mexique) et une gestion parfois houleuse de joueurs à fort caractère depuis le banc.

Mais, à la tête d'une génération exceptionnelle, qui compte notamment le prodige argentin Lionel Messi, triple Ballon d'Or, il aimait aussi rappeler que sans ses joueurs, il ne serait rien.

Dans sa carrière, Guardiola a remporté neuf des 11 Ligas du Barça au cours des deux dernières décennies -six comme joueur, dont quatre avec la "Dream Team" de Johan Cruyff, trois comme entraîneur- et la première Ligue des champions du club catalan (1992).

Et il restera comme l'entraîneur qui aura tout remporté en 2009 avec ses joueurs: six titres sur six compétitions.

Mais Guardiola, pourtant fier de ses racines catalanes et presque toujours fidèle au Barça, avait déjà dit qu'il ne se voyait pas rester éternellement dans le même club.

Après un premier bail de deux ans, de 2008 à 2010, il prolongeait au Barça d'une saison à l'autre, et son contrat actuel expirait cette fin de saison.
Déjà l'an dernier, il sous-entendait que la saison 2011-2012 pourrait être sa dernière à Barcelone. "Je crois que mon temps à Barcelone est en train de se terminer", avait-il dit à la télévision italienne Rai.

C'est après la défaite du Barça au clasico la semaine dernière que la rumeur sur son départ a enflé, même si l'attachement que "Pep" porte à ses joueurs plaidait plutôt pour qu'il reste une cinquième année.

Et après? Guardiola est resté muet sur son avenir. La presse a elle évoqué plusieurs destinations, comme le poste d'entraîneur de l'AC Milan ou de l'équipe d'Angleterre.

© La Dernière Heure 2012

Facebook

Galerie photos du jour

Tweets des journalistes DH

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous avez des projets à la pelle et quelquefois une haute estime de votre personne.

Taureau

L’énergie, la motivation, l’envie de gagner vous abandonnent. Et si vous profitiez de cette journée pour faire le point.

Gémeaux

Vous n’êtes pas en compétition, vous ne devez rien prouver à personne. Prenez un peu de recul.

Cancer

Vous savez très bien ce que vous voulez. Mais aujourd’hui, vous baissez les bras.

Lion

Le travail fait partie de vos priorités. Vous avez quelque chose à finir.

Vierge

Vous prenez des décisions constructives. Vous ne pouvez plus vous permettre de vous perdre dans des détails insignifiants.

Balance

Vous parlez beaucoup avec l’être aimé. Une meilleure complicité s’installe.

Scorpion

Vous êtes fragile, vulnérable, hypersensible. Vous avez tout intérêt à prendre davantage soin de vous.

Sagittaire

Vous ressentez le besoin de plaire. Si vous êtes seul, votre charme opère. Une rencontre est imminente.

Capricorne

Vous préservez vos relations, avec une indéniable constance. Vous ne dérogez pas à vos principes.

Verseau

Vous avez le sentiment du devoir accompli. Vous restez néanmoins tout à fait conscient des difficultés à venir.

Poissons

La bonne tenue de vos comptes, de vos affaires vous permet de voir plus clair sur ce que vous pouvez vous permettre ou pas.