Football L’Algérien ne reviendra pas non plus au Standard et sera donc vendu cet été

L’été dernier, Ishak Belfodil était prêté au Werder Brême avec option d’achat. Le club allemand déboursait 800.000 € pour le prêt tandis que l’option s’élevait au final à plus de 7 M € (plus bonus), et non 5 M €.

Rapidement, le coach Alexander Nouri lui fait confiance et le titularise à plusieurs reprises mais les buts et les passes décisives se font attendre au sein d’une équipe qui piétine.

Pas facile donc pour l’Algérien de tirer son épingle du jeu d’autant qu’en septembre, le club prend une décision radicale : celle de se séparer de son coach. Alexander Nouri laisse place à Florian Kohfeldt. Ce dernier n’accordera pas sa confiance à l’ex-Standardman qui rongera son frein sur le banc durant tout le mois de novembre.

Après avoir inscrit un but en Coupe en octobre, Belfodil débloque son compteur en Bundesliga le 16 décembre contre Mayence (2-2). Par la suite, Belfodil oscillera entre la pelouse et le banc. À l’heure actuelle, le médian offensif compte 28 apparitions dont 14 titularisations pour six buts inscrits et un assist délivré.

Alors que la fin de saison approche à grands pas, se pose donc la question de l’avenir de l’international algérien de 26 ans. En Allemagne, la presse a récemment relaté la volonté de la direction du Werder Brême de lever l’option, de plus de 7 M €, afin de conserver Belfodil en ses rangs pour la saison prochaine (Brême est actuellement 12e et son maintien est quasiment assuré).

Mais il n’en sera rien car Belfodil ne restera pas au Werder la saison prochaine. Une clause dans son contrat de prêt lui permettait en fait de s’opposer à la levée de son option d’achat. Clause qu’il a activée en novembre dernier, mois durant lequel il n’a joué que vingt minutes tout en continuant à afficher un état d’esprit irréprochable.

Ishak Belfodil ne reviendra pas non plus au Standard. Le médian sera donc bien vendu cet été mais la question est de savoir à quel prix !

L’hiver dernier, Belfodil avait eu une touche en Chine avec le club de Beijing Renhe FC où son ancien coach de Baniyas, Luis Garcia, désirait sa venue, mais il n’a jamais été question d’un départ dans le chef de l’Algérien. Sera-ce partie remise cet été ? Non, car, selon nos informations, Ishak Belfodil poursuivra bien sa carrière dans un club européen.