Football

Jordan Pickford et Eric Dier ont été deux des héros de la séance de tirs au but qui a vu l'Angleterre se qualifier pour les quarts de finale en sortant la Colombie aux tirs au but mardi.

Le gardien anglais a stoppé l'envoi de Carlos Bacca, tandis que Dier a marqué le penalty décisif.

"Il fallait y arriver, réaliser l'arrêt et être dans le moment. J'y étais", a déclaré Jordan Pickford à ITV. "J'ai fait beaucoup de recherches sur eux, j'ai la puissance et l'agilité. Je me fiche de ne pas être le plus grand gardien. Nos esprits, notre mentalité, notre travail: on ne s'est tout simplement jamais arrêté. On savait que s'il fallait aller aux tirs au but, on était capable de gagner."

Eric Dier a offert la qualification aux Three Lions. "Se faire renverser à la fin comme ça nous est arrivé avec ce but dans le temps additionnel, c'est dur de s'en remettre", dit Dier. "Mais nous l'avons fait. On était prêt pour ça. On savait ce qu'on avait à faire, on est resté calme, on a respecté le plan, on n'a jamais paniqué jusqu'au bout. On savait que si cela devait aller aux tirs au but, il fallait aller aux tirs au but. On était prêt."

C'est la première fois, après trois éliminations, que l'Angleterre sort gagnante d'une séance de tirs au but en Coupe du monde.

Gareth Southgate n'a "pas encore envie de rentrer à la maison"

L'Angleterre est en quarts de finale du Mondial pour la première fois depuis 2006. Les Three Lions ont sortis la Colombie aux tirs au but en 8e de finale, mardi à Moscou. On a tellement bien joué durant 90 minutes, on a montré notre volonté de revenir dans le match après la grosse déception de l'égalisation, on est resté calme. Les pénalties c'est difficile, on avait longuement discuté de la manière dont on pouvait maîtriser une séance comme celle-là", a déclaré le sélectionneur anglais Gareth Southgate après la rencontre.

"Les joueurs sont restés calmes, tout le monde a tiré dans le même sens, c'est un moment spécial pour nous. On avait étudié la technique, comment on devait se comporter en tant qu'équipe, le rôle du gardien de but... C'est un moment spécial mais je dois déjà me projeter sur la Suède. Je veux qu'on continue. La Suède est une autre équipe contre qui on a un mauvais bilan. On les a sous-estimés pendant des années. Je n'ai pas encore envie de rentrer à la maison", conclut Southgate.