Football

Le plus dur est désormais derrière lui. Après avoir été tracassé par des soucis de genou durant plusieurs mois, Jordan Remacle est en passe de voir le bout du tunnel.

Opéré par un chirurgien anversois le 8 août dernier après une rechute durant la préparation, le médian belge a retrouvé les terrains cette semaine, en compagnie de Philippe Simonin, le préparateur physique carolo, et a même eu l’occasion de retoucher le ballon, via des petits exercices. Ce qui lui fait forcément un bien fou, après près de trois mois sans football.

"Ma situation n’est pas facile à vivre tous les jours mais je vis mieux les choses à 30 ans qu’il y a dix ans, nous confiait le Verviétois il y a un mois, dans le cadre de DH Inside Sports. Et quand je vois ce que l’équipe réalise sur le terrain, je ne peux être que fier. Je me réjouis de pouvoir les aider sur le terrain."

Son souhait pourrait être exaucé dans environ un mois. Avant cela, l’ancien joueur de Lokeren, qui n’aura donc pas l’occasion d’affronter ses anciennes couleurs samedi au Daknam, devrait être en mesure de reprendre l’entraînement collectif dans une quinzaine de jours, avant, sans doute, de jouer un match ou l’autre avec l’équipe réserve.

Quand il aura récupéré le rythme, Jordan Remacle, qui n’a joué que 281 minutes depuis son arrivée au Mambourg en janvier 2017 (ce qui ne l’a pas empêché d’être décisif pour l’accession en PO1) pourrait apporter une solution supplémentaire à Felice Mazzù, que ce soit en tant que médian droit, son poste de prédilection, au milieu du jeu (un poste auquel il a été testé en préparation) ou même en tant que défenseur latéral droit, une position qu’il a déjà occupée à OHL ou l’Antwerp, par le passé.