Football

Après la brillante victoire des siens en ouverture face à l'Allemagne (1-0), le sélectionneur du Mexique Juan Carlos Osorio espère que son équipe ne "s'endormira pas sur ses lauriers" samedi contre la Corée du Sud

Les Asiatiques, déçus du résultat obtenu contre la Suède au premier match (défaite 1-0), s'estiment au pied du mur. "J'espère qu'on ne s'endormira pas sur nos lauriers et qu'on jouera de nouveau un grand match, avec encore un football plaisant", a déclaré Juan Carlos Osorio.

Le capitaine d'el Tri, Andres Guardado, ne veut pas voir de relâchement. "Notre victoire nous a donné un peu plus de responsabilités. On doit continuer à jouer comme ça, à avoir le même état d'esprit. Ce sont trois points importants mais on n'est pas en 8e de finale et il n'y a pas de bonus parce qu'on a battu l'Allemagne. On ne peut pas se détendre".

Côté sud-coréen, le sélectionneur Shin Tae-yong estime que sa formation n'a plus le choix. "On n'a pas atteint notre objectif contre la Suède. Mais on va faire le maximum pour avoir un bon résultat. Le Mexique et la Suède sont deux équipes très différentes, donc on doit se préparer différemment. Je veux gagner, on se prépare pour ça. Mais le Mexique est très fort et on devra être à 100%."

Le médian Lee Jae-sung abonde dans le sens de son coach. "On est dos au mur. Ca n'était pas le résultat qu'on espérait mais on a parlé entre nous et on jouera comme si c'était notre dernier match. On va donner le maximum. On s'est reposés, on est en forme."