Football La victoire contre la Tunisie va permettre aux hommes de Gareth Southgate de travailler dans la sérénité. Pour changer.

C’est un luxe que l’Angleterre ne s’est que trop rarement offert ces dernières années pour bouder son plaisir. Sur leurs neuf dernières phases finales, les sujets de Sa Gracieuse Majesté ne s’étaient imposés qu’à une seule reprise lors de leur match inaugural (1-0 grâce à David Beckham lors de la Coupe du Monde 2006), se prenant à chaque fois les pieds dans le tapis (5 nuls et 3 défaites).

(...)