Football Auteur des deux buts décisifs, Sébastien Stassin restera l'homme du titre

BRUGES t Sept ans après avoir effectué ses débuts parmi l'élite sous les couleurs du RWDM lors d'un déplacement à Mouscron - cette saison-là, le Cercle avait quitté la D 1! -, Sébastien Stassin reviendra par la grande porte en D 1 l'an prochain. Mais que de chemin parcouru pour le Brainois qui fêtera ses 25 ans à la fin juin! «Quelques mois après ce match à Mouscron, j'ai quitté le stade Machtens, rappelle Séba. Après un crochet de 6 mois à Mons, j'ai rejoint le RBC à Roosendaal aux Pays-Bas. À l'issue de ma deuxième campagne chez les Bataves, on a été sacré en... D 2. J'y suis encore resté un an parmi l'élite avant de rejoindre le second club de la Venise du Nord la saison dernière. Même si je n'ai pas été souvent sous les feux de l'actualité, je n'ai donc point traîné en chemin.»

Un Brainois qui fit ses classes dans la capitale avant de rejoindre Bruges via la Hollande, ce n'est pas courant. «Toute expérience est enrichissante. La mienne le fut particulièrement. Moins talentueux que beaucoup d'autres compagnons en équipe d'âge, je suis arrivé à ce que je voulais, c'est-à-dire faire de mon hobby ma profession.»

La journée de dimanche restera gravée en lettres d'or dans votre album de souvenirs. Face à Dessel lors de la dernière journée, vous avez inscrit les 2 goals qui ont propulsé le Cercle en D 1. «Lors du sacre avec le RBC, j'étais aussi sur le terrain. Cette saison, j'ai joué 25 matches et marqué 8 ou 9 goals, ce qui n'est pas mal pour un libero! Ce titre est celui d'un groupe qui forme une grande famille, à l'image de tout le club. On avait un noyau moins talentueux qu'Eupen ou Strombeek, mais on a fait preuve de régularité. De plus, l'expérience des Borkelmans, Vonasek, Dekeyser et autre Nierynck nous a souvent permis de faire la différence.»

© Les Sports 2003