Football

Grâce à sa victoire contre la Russie (3-0) lundi à Samara, l'Uruguay a décroché la première place du groupe A de la Coupe du monde 2018 de football.

Battus, les locaux se consolent avec une accession en huitièmes de finale leur Mondial, la première depuis la fin de l'Union soviétique.

Après deux victoires convaincantes (5-0 contre l'Arabie Saoudite puis 3-1 contre l'Égypte), la 'Sbornaïa' de Stanislav Cherchesov pouvait se contenter d'un partage contre la phalange sud-américaine grâce à une meilleure différence de buts. De l'autre côté, les Uruguayens d'Oscar Tabarez avaient remporté leur deux premiers matches sans grand mal mais sans briller non plus.

Lundi, les doubles champions du monde (1930 et 1950) ont retrouvé leur efficacité offensive. Il n'aura pas fallu longtemps à la Celeste pour faire la différence. Sur coup franc, Luis Suarez a inscrit son 53e but en 101 sélection (1-0, 10e) avant que Denis Cheryshev ne dévie malencontreusement un envoi de Diego Laxalt (2-0, 23e) dans ses propres filets. Déjà ardue, la tâche des Russes est devenue presque impossible quand Igor Smolnikov a écopé d'une deuxième carte jaune peu après l'heure de jeu (36e).

La deuxième mi-temps, bien gérée par l'Uruguay, n'aura pas modifié le cours de la rencontre. En fin de match, Edinson Cavani a alourdi le score, à l'affut d'une tête renvoyée par Igor Akinfeev (3-0, 90e). A noter que le portier sud-américain Fernando Muslera, peu souvent inquiété par l'attaque russe, a fêté sa 100e sélection par une clean sheet, la troisième de rang en Russie.

En huitièmes, l'équipe entraînée par Oscar Tabarez défiera samedi à Sotchi (20h) le deuxième du groupe B alors que la Russie affrontera le premier ce même groupe. L'Espagne, le Portugal et l'Iran peuvent encore prétendre à ces deux places.

En 2014 au Brésil, l'Uruguay avait été éliminé en huitièmes par la Colombie (2-0).

L'Arabie saoudite bat l'Egypte pour l'honneur

L'Arabie saoudite et l'Egypte s'affrontaient pour l'honneur lundi à Volgograd pour le compte de la troisième journée du groupe A de la Coupe du monde 2018 de football. Les Pharaons de Mohamed Salah, de retour dans un Mondial après 28 ans d'absence, se sont inclinés en toute fin de match (2-1). Mohamed Salah, longtemps incertain pour ce Mondial après sa blessure en finale de Ligue des Champions, aura été le premier à s'illustrer sur la pelouse de la Volgograd Arena. Le Pharaon, bien lancé dans la profondeur par Said, a profité d'une sortie peu autoritaire du gardien saoudien Yasser Al-Mosailem pour ouvrir la marque (1-0, 22e).


La rencontre restera aussi dans les annales pour avoir vu le gardien égyptien Essam Al-Hadary devenir, à 45 ans 5 mois et 10 jours, le joueur le plus âgé à disputer un match en phase finale de Coupe du monde. Al-Hadary s'est d'ailleurs illustré en repoussant un penalty saoudien tiré par Fahad Al-Muwallad (41e).

Quelques minutes plus tard, l'arbitre de la rencontre Wilmar Roldan a attribué, grâce à l'aide du VAR, un nouveau coup de pied de réparation pour les Saoudiens. Cette fois, Al-Hadary n'a pas pu empêcher Al-Muwallad de rétablir l'égalité (1-1, 45e+6). Avec déjà 18 penalties tirés, le record en Coupe du monde est déjà égalé. Cette nette augmentation n'est évidemment pas étrangère à l'introduction du VAR.

Alors qu'on se dirigeait vers un partage, Salem Al-Dawsari a surpris Essam Al-Hadary d'un tir croisé (90e+5). Ce succès de prestige redorera le blason des Saoudiens avant de rentrer au pays.


REVIVEZ URUGUAY-RUSSIE EN DIRECT

REVIVEZ ARABIE SAOUDITE_EGYPTE EN DIRECT