Football Raal: encore un back gauche et un gardien

LA LOUVIÈRE Davy Cooreman n'a pas encore pu faire connaissance avec l'ensemble de ses équipiers, lui qui s'est simplement entraîné hier matin avec les retardataires sur le terrain annexe du Tivoli. Avec ses six coéquipiers (Gerrouad victime d'une contracture aux adducteurs s'entraînait en salle et Arts n'arrivera qu'en fin de semaine), l'ancien Gantois, Brugeois (du Cercle), Waregemois et Alostois s'est plié de bonne grâce à cette reprise quelque peu en décalage par rapport à la majorité de ses équipiers qui ont rejoint le Tivoli le 10 juin mais qui sont actuellement en congé. Ainsi, Davy Cooreman ne retrouvera Thierry Siquet, qu'il a connu à l'Olympiapark, que lundi prochain. Après avoir passé deux saisons à Hapoel Beer Sheva, le médian de poche se réjouit de son retour en Belgique.

`Les événements politico-militaires et le confort de ma famille sont les deux éléments qui m'ont poussé à solliciter mon retour au pays, indique le trentenaire. Même si j'habitais à une centaine de kilomètres de Tel-Aviv et que je n'ai pas été mêlé de près ou de loin aux malheureux incidents qui bouleversent le Proche-Orient, tout pouvait arriver. Comme une bombe qui explose dans le restaurant où vous déjeunez. Une escalade et une extension du conflit à l'endroit où je logeais était toujours possible. La première année là-bas fut négociée sans aucun stress extérieur mais on sait que la donne a changé ces derniers mois. Ainsi, ma décision était prise même si mes dirigeants voulaient que je resigne un contrat de deux ans.´

Un bail de deux ans que celui qui est domicilié dans le Limbourg a paraphé au Tivoli: `Sportivement, nous avons terminé la saison cinquièmes à Beer Sheva. En Israël, le foot est le sport-roi. Si vous plaisez, tout vous est accordé. Dans le cas contraire, vous êtes rapidement répudié. Je ne trouverai pas le même type de pression ici à La Louvière même si l'objectif est de faire gagner au club une place ou deux par rapport au classement obtenu la saison dernière (NdlR: 10e). Le public, à ce qu e j'en sais, le mérite. Et je donnerai tout pour lui donner satisfaction.´

En Ariel Jacobs, Davy Cooreman espère compter sur un allié de poids, eux qui se sont fréquentés en équipe nationale espoirs: `C'était il y a dix ans mais cela donne toujours confiance de connaître l'entraîneur.´
Un coach qui est persuadé que l'arrivée de celui qui devrait prendre la place de Claude-Arnaud Rivenet sur le terrain (il fut un temps question de Mitu mais le meneur de jeu molenbeekois était `financièrement inabordable surtout pour quelqu'un qui jouait la surenchère´, dixit Ariel Jacobs) ne clôturera pas la campagne de transfert. `Il nous manque un gardien et un arrière gauche. Van Steenberghe devrait être notre deuxième gardien et Tidman, s'il reste, le troisième. Le Suédois aurait des touches en Angleterre et en Autriche mais c'est à vérifier. Nous, nous avons deux pistes à l'étranger pour un keeper. L'une des deux mène à un élément qui devrait venir en test la semaine prochaine; l'autre à un élément plus confirmé qui pourra être engagé sans test préalable.´

© Les Sports 2002