Football

Coca-Cola, Fanta, Nutella, Brioche Pasquier, McDonald’s, KFC, ... tant de géants de l'industrie agro-alimentaire qui profitent de la visibilité du mondial pour "empoisonner l'esprit de nos enfants" grâce à de multiples publicités.

L'ONG Foodwatch dénonce ces pratiques qui "prennent les enfants pour cible" et réclame, dans une pétition, une loi les protégeant des publicités et du marketing "vantant des produits trop gras, trop sucrés, trop salés".

Il n'y a pas que les pubs d'avant ou après match. Les géants de la malbouffe misent également sur le marketing autour de l'événement mondial. Les brioches Pitch par exemple proposent à l'achat de six paquets, un "maillot de foot personnalisé" en taille 8, 10 ou 12 ans.

Plus insidieusement, on retrouve le placement du Coca-Cola dans le jeu vidéo FIFA 2018, dans une scène où le joueur sponsorisé par le n°1 des sodas est en présence d’un enfant.