Le Borussia Dortmund prend une belle option sur le titre

Publié le - Mis à jour le

Football

Les champions en titre ont battu le Bayern Munich 1-0 grâce à un but de Lewandowski

DORTMUND Dortmund s'est sérieusement rapproché du titre de champion d'Allemagne, en venant à bout de son dauphin, le Bayern Munich (1-0), mercredi, une victoire de haute lutte qui lui permet de compter désormais six points d'avance en tête du championnat, à 4 journées de la fin.
Rien ne devrait plus empêcher Jürgen Klopp et ses "Jaune et Noir" d'être sacrés champions d'Allemagne pour la deuxième fois d'affilée. Car jamais dans l'histoire de la Bundesliga une équipe ayant terminé la 30e journée avec une avance de six points sur son premier poursuivant n'a ensuite laissé filer le titre de champion.

Devant 80.720 spectateurs massés dans le Signal Iduna Park, le plus grand stade d'Allemagne, Dortmund a montré qu'il était bien le nouveau patron de la Bundesliga après des années de domination du Bayern Munich. Quelle résurrection pour ce club descendu en enfer lorsqu'il avait dû déposer le bilan en 2005!
Intraitable sur cette pelouse où il n'a perdu qu'une rencontre sur les 30 dernières qu'il a disputées, Dortmund l'a encore été dans ce match au sommet, contre des Bavarois qui se sont réveillés trop tard pour masquer la domination du Borussia.

La libération pour le leader est intervenue à la 77e minute, lorsque l'attaquant Lewandowski parvenait à dévier d'une talonnade judicieuse une frappe à ras de terre de Grosskreutz pour prendre à contre-pied le portier bavarois.

Comme un symbole du courant alternatif sur lequel a joué le Bayern, Arjen Robben a provoqué puis manqué un penalty à cinq minutes du terme. Trois minutes plus tard, l'attaquant néerlandais, encore lui, seul devant la cage adverse, envoyait un ballon dans les nuages.

Dortmund pouvait respirer, mais sa victoire n'était pas usurpée. Dès la 2e minute, le club de la Ruhr avait été proche d'ouvrir le score, mais Manuel Neuer s'était interposé de façon autoritaire.

Durant cette première période, le gardien de la sélection allemande empêchait encore le milieu de terrain Kevin Grosskreutz de marquer (6e), avant de se montrer une nouvelle fois déterminant au devant du Japonais Kagawa (25e).
Et quand il était battu, c'est son poteau qui le sauvait sur une tête de Lewandowski (37e) !

La seconde période vit le Bayern sortir peu à peu la tête de l'eau, à l'image d'un Ribéry enfin retrouvé après avoir été très discret jusque-là. Mais le Français manquait une opportunité (65e) avant de s'effondrer sur l'adversaire pour réclamer en vain le penalty.

Il fut en revanche à l'origine de celui obtenu par Robben en lui adressant la passe dans la surface, mais en vain...

L'amertume peut être grande pour le Bayern qui avait remporté ses cinq matches précédents en inscrivant 18 buts. Il faudra aux hommes de Jupp Heynckes se concentrer désormais sur la demi-finale aller de Ligue des champions mardi contre le Real Madrid.

Pour Dortmund, un dernier effort lors de la 31e journée contre le troisième, Schalke 04, et le titre sera dans la poche. Avant de peut-être réussir le doublé avec la Coupe d'Allemagne, dont ils joueront le finale le 12 mai, à Berlin, contre... le Bayern.


© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner