Football

La maison de verre a tremblé vendredi soir ! Lors de l’assemblée générale de l’Union belge, la majorité des membres a tenté de pousser Gérard Linard, le président de l’UB tout juste rentré de Moscou pour l’occasion, vers la sortie.

La fronde est venue de onze clubs de l’aile flamande. Ils remettaient en question le mandat de Linard, prolongé par le Comité exécutif via une dérogation alors qu‘il va dépasser l’âge légal (75 ans). Un vote a été lancé : 61,75 % des membres se sont prononcés contre cette décision du Comité exécutif.

Fragilisé, Gérard Linard a directement réagi, refusant de laisser sa place, le vote n’ayant rien de contraignant. "Je veux aller de l’avant avec l’URBSFA et le football belge dans son ensemble. Après, tu dois aussi traverser des moments difficiles et prendre des décisions difficiles. Non, ce vote ne change pas ma conviction, je vais continuer."

Détail piquant : la fronde était emmenée par Maître Geert Lambeets, le beau-frère de Marc Wilmots. Quand on sait que Linard avait été le seul à s’opposer à l’ex-sélectionneur puis qu’il l’avait critiqué par la suite, l’histoire prend une autre dimension.