Football

Le collège communal de Grimbergen a refusé lundi de délivrer un permis de bâtir à Ghelamco, promoteur de l'Eurostadium sur le parkinc C du Heysel. 

La décision était attendue étant donné que l'administration régionale flamande a rendu un avis contraignant négatif sur le projet. D'autres motifs ont été ajoutés aux griefs déjà formulés par l'administration, a-t-on indiqué de source interne au collège. L'administration régionale flamande du territoire avait motivé son avis négatif, il y a quelques jours, par l'absence de suppression du chemin vicinal, la procédure en vue de cette suppression administrative d'une voirie qui n'existe plus dans les faits depuis plusieurs décennies étant toujours en cours et de facto non suivie d'effet au moment de l'avis.

L'administration a également fait valoir un certain nombre d'observations en matière de mobilité, comme ce fut le cas à l'occasion de la délivrance du permis d'environnement.

En ce qui concerne l'observation de l'administration selon laquelle les remarques concernant la mobilité sont insuffisamment rencontrées, l'administrateur et le porte-parole de Ghelamco, Philippe Neyt, a souligné jeudi dernier que le promoteur du projet avait entretemps fait une proposition de convention de mobilité visant à rencontrer les demandes d'éclaircissement.

"Nous avons répondu de manière très détaillée à toutes les remarques, en intégrant les engagements que nous prenons nous-mêmes pour investir dans une meilleure mobilité", avait-il affirmé. Selon M. Neyt, cette proposition a été transmise tant à la commune de Grimbergen qu'à l'administration flamande et au ministre de la mobilité Ben Weyts.

Le collège de Grimbergen a invoqué encore d'autres motifs, notamment le dépassement de la surface réservée aux bureaux et activités récréatives. L'insuffisance du parking est également pointée du doigt et certains effets pour les riverains, comme l'ombre projetée par l'édifice.