Football Rien ne va plus à La Gantoise mais on ne perd pourtant pas espoir chez les Buffalos.

Le pire début de saison en 11 ans, aucun point, deux buts inscrits contre quatre encaissés et une élimination précoce en Europe contre une équipe totalement inconnue.

La Gantoise n’est pas au niveau auquel les observateurs l’attendaient. On ne panique pas pour autant dans les rangs gantois. Ivan De Witte évoque la saison "la plus difficile" de l’ère Vanhaezebrouck. Le coach, lui, reste cool.

Il y a pourtant de quoi parler de galère. Analyse.

1. Trop d’erreurs défensives

Prendre 4 buts contre Saint-Trond et l’Antwerp est totalement anormal pour une équipe comme La Gantoise.

Si le problème était collectif à Saint-Trond, il résultait d’erreurs individuelles face à l’Antwerp. Anderson Esiti a offert le but à Reda Jaadi sur une mauvaise relance.

La défense dans son ensemble est à la peine et Hein Vanhaezebrouck n’a pas hésité à discrètement en pointer certains du doigt.

Ce secteur est celui qui pose le plus question. Le trio axial se cherche alors que la direction tente de lui trouver des alternatives car le banc manque de profondeur dans ce secteur.

(...)