Football

Colombie - Japon, le match d'ouverture du Groupe H du mondial-2018 de football en Russie, s'est soldé par une victoire du Japon, 2-1 (mi-temps 1-1) et une exclusion - la première depuis le début du tournoi -, mardi à la Mordovia Arena de Saransk.

Sensation dès la 3e minute, en effet: Yuya Osako, seul devant le gardien, tire en plein sur lui. Mais le ballon revient vers Shinji Kagawa, dont la frappe est détournée du bras par Carlos Sanchez.

Penalty, carton rouge pour le défenseur colombien et but de Kagawa qui prend David Ospina à contre-pied (1-0, 6e).

C'est également sur une phase arrêtée, un coup-franc obtenu par Radamel Falcao lors d'un duel aérien avec Makoto Hasebe, que la Colombie égalisa.

Le ballon tiré à ras de terre du poteau par Juan Quintero, sur la gauche de l'ancien gardien du Lierse et du Standard Eiji Kawashima, mal maîtrisé par ce dernier, roula en effet tout doucement derrière la ligne (1-1, 39e).

Le Japon avait certes la situation bien en mains après le repos, mais sans pour autant mener à la la marque.

Du moins jusqu'à la 73e minute, et un corner botté par Keisuke Honda, qui venait de remplacer Kagawa.

Osako s'éleva en effet plus haut que les tours colombiennes, et sa tête entra via le poteau (2-1, score final).

SUIVEZ L'EVOLUTION DU MATCH EN DIRECT



Visite inédite de la princesse japonaise Takamado en Russie

© AFP

La princesse japonaise Takamado se trouvait mardi à Saransk pour assister à la rencontre entre le Japon et la Colombie, effectuant ainsi la première visite d'un membre de la famille impériale japonaise en Russie en plus de 100 ans, a-t-on appris de source diplomatique japonaise.

La princesse impériale Takamado est arrivée lundi à Saransk, 500 kilomètres au sud-est de Moscou, la plus petite ville à accueillir des matches de la Coupe du monde de football.

Alors que les relations entre les deux pays restent empoisonnées par le dossier des îles Kouriles, c'est la première visite d'un membre de la famille officielle japonaise en Russie depuis 102 ans, selon les médias russes.

"La Princesse Impériale Takamodo visite la Russie du 18 au 26 juin pour observer le fonctionnement de la Coupe du monde", a précisé l'ambassade du Japon en Russie. La princesse visitera aussi Kazan, où est basée la sélection japonaise, et Ekaterinbourg, où aura lieu le match entre le Japon et le Sénégal le 24 juin.

La Russie et le Japon n'ont toujours pas signé de traité de paix après la Seconde guerre mondiale en raison d'un différend lié aux îles Kouriles. La Russie considère que ces îles volcaniques font partie de la région russe de Sakhaline mais elles sont revendiquées par le Japon.

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre japonais Shinzo Abe discutent depuis plusieurs années d'un règlement de ces tensions, se rapprochant sur de nombreux points et mettant en place des projets de coopération.

Mais il faudra "être patient" pour arriver à un accord de paix, a encore précisé en mai Vladimir Poutine à l'occasion de sa dernière rencontre avec M. Abe.

La vedette colombienne de la chanson victime d'un vol pour plus de 680.000 euros

La vedette colombienne de la chanson, Maluma, a été victime d'un vol à son hôtel à Moscou, a rapporté la Pravda mardi, citant une source du ministère de l'intérieur russe. Le montant du butin s'élèverait à plus de 680.000 euros.

La liste des objets de luxe dérobées à la star colombienne comprend des bagages Louis Vuitton, 11 montres Rolex et Hublot valant entre 3.000 et 130.000 dollars (2.500 à 112.000 euros), un bijou de chez Cartier serti d'or, des bracelets, des bagues et des boucles d'oreilles. Le ou les voleurs a/ont aussi volé une dizaine de paires de lunettes, dont certaines serties de diamants et de perles pour 8.000 dollars (6.900 euros).

Il semble que le voleur se soit introduit dans la chambre avec un passe s'étant présenté comme invité par le chanteur.

Le chanteur colombien, Juan Luis Londoño, plus connu sous le nom de Maluma, 24 ans, est venu supporter la Colombie, battue cependant d'entrée en Coupe du monde, par le Japon (1-2) mardi à Saransk.