Football

Le père du capitaine de l'équipe du Nigeria au Mondial de football, Mikel Obi, a été libéré contre une rançon de 10 millions de nairas (28.000 dollars) après avoir été enlevé la semaine dernière, a déclaré la police. 

"Michael Obi, père du capitaine des Eagles, a recouvré sa liberté", a déclaré lundi soir le porte-parole de la police de l'Etat de l'Enugu, dans le sud-est du Nigeria, Ebere Amaraizu.

Il a précisé que la victime n'avait pas subi de violences après son enlèvement jeudi dernier par six hommes armés à Enugu qui l'ont obligé à marcher cinq kilomètres à pied sous une forte pluie.

Selon le porte-parole de la police, le capitaine de l'équipe du foot éliminée au 1er tour en Russie par l'Argentine a payé 10 millions de nairas de rançon avant la libération de son père.

Aucune arrestation n'a pour l'instant eu lieu. Il s'agissait du second enlèvement de Michael Obi.