Football

Le président de la fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, qui avait appelé à brûler des maillots de Lionel Messi s'il venait jouer en Israël en juin, a été privé de fonctions officielles pendant les matches pour un an par la Fifa vendredi.

"La suspension de match de M. Rajoub implique une interdiction de prendre une quelconque part à tout match ou toute compétition de football pendant une durée de douze mois à titre officiel", expose la Fifa.

La Fédération internationale rappelle que M. Rajoub "avait en effet été l'auteur de déclarations dans les médias invitant les supporters à prendre pour cible la Fédération argentine de football et à brûler les maillots et les images de Lionel Messi".

Ces "déclarations, que la Commission de discipline a donc considérées comme des incitations à la haine et à la violence, avaient été faites avant un match amical prévu le 9 juin 2018 à Jérusalem entre Israël et l'Argentine, match qui avait été annulé".

La "suspension de douze mois prend effet à compter du 24 août, date de la notification des motifs de la décision", poursuit la Fifa qui précise: "il lui sera donc notamment impossible de communiquer avec les médias au stade ou à ses abords dans le cadre de matches ou compétitions".

M. Rajoub écope aussi d'unE amende de 17.528 euros, selon la Fifa.