Le PSG évite le bide de justesse

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Football

"Ibra" sera plus affûté pour la Ligue des champions, en septembre. Et il sera sans doute le joueur majeur tant attendu

PARIS Le Paris SG, qui a dépensé plus de 130 millions d'euros cet été au mercato, a évité sur le fil un gros couac à domicile, grâce à sa star, Ibrahimovic, qui a inscrit un doublé face à Lorient (2-2), samedi lors de la 1re journée du Championnat de France.

Au coup de sifflet à la mi-temps, les traits figés, Carlo Ancelotti, entraîneur du richissime "Qatari SG", n'en croyait pas ses yeux: son équipe était menée 2 à 0 par les Merlus!

Et qui a sauvé le PSG? Zlatan Ibrahimovic bien sûr! Le joueur au 14 millions d'euros de salaire annuel, titulaire, en retard dans sa préparation physique, a sauvé l'essentiel en deuxième période. D'abord avec un enchaînement contrôle de la poitrine-reprise du bout du pied pour réduire le score (1-2, 64), puis un penalty pour l'égalisation (2-2, 90).

"Ibra" sera plus affûté pour la Ligue des champions, en septembre. Et il sera sans doute le joueur majeur tant attendu.

Ce qui peut inquiéter davantage Ancelotti, c'est sa défense. Tout a commencé par un cauchemar pour l'arrière garde parisienne, toujours privée de sa nouvelle perle, Thiago Silva, qui disputait la finale des JO (lui aussi a perdu, avec le Brésil face au Mexique).

Car c'est Maxwell qui a ouvert le score contre son camp dès la 4e minute. Puis Lorient a ensuite aggravé le score par Aliadière dans les arrêts de jeu de la première période en se jouant d'une défense de poussins.

Le 30 août, le PSG connaîtra par tirage au sort ses adversaires en Ligue des champions: il faudra que la défense parisienne montre un autre visage dans cette compétition pour ne pas être ridicule.

Certes, l'équipe parisienne est en rodage et ne pouvait pas compter sur tous ses éléments, entre convalescents (Sissoko, Thiago Motta), suspendu (Pastore) ou joueur retenu en sélection (Thiago Silva).

Mais ce qui a frappé, c'est un manque d'agressivité intrigant, mis à part un "Zlatan" rageur. Le Parc des Princes ne s'y pas trompé et à offert à ses nouveaux galactiques une belle bronca à la mi-temps. Puis a salué dignement son héros "Ibra".

Ancelotti, à qui l'on avait pardonné de terminer 2e de Ligue 1 derrière Montpellier la saison passée car il avait pris l'équipe à la trêve hivernale, n'aura cette fois pas droit à l'erreur, car les propriétaires qataris ne supporteront sans doute pas un nouvel accident industriel.

L'entraîneur italien joue aussi avec le feu dans son vestiaire, laissant en début de match sur le banc Nene, sa diva, au bénéfice de Ménez, titularisé. Nene est ensuite entré et c'est lui qui fait la passe à "Ibra" sur la réduction du score. Ouf! Là encore, Ancelotti s'en tire bien samedi.

Dans les autres matches, Lyon s'est imposé à Rennes (1-0) sur un but de Yoann Gourcuff, qui porte beaucoup d'espoirs en lui cette saison. Bordeaux, sur la lancée de sa bonne fin de saison écoulée, s'est amusé à Evian (3-2).

Lille, une des équipes les plus prometteuses cette saison, a ramené le succès de Saint-Etienne (2-1). Nancy a vaincu Brest (1-0). Ajaccio a bien débuté en l'emportant à à Nice (1-0), la nouvelle équipe de Claude Puel.

Et, surprise, Bastia, l'autre équipe corse, a gagné à Sochaux (3-2). Valenciennes a pris le meilleur à Troyes (1-0).

Montpellier, champion en titre, avait ouvert le bal vendredi soir en concédant le nul contre Toulouse (1-1). La 1re journée s'achèvera dimanche soir avec Reims-Marseille.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner