Football

Fernando Santos, champion d'Europe avec le Portugal en 2016, va défier l'Uruguay en huitièmes de finale de la Coupe du monde, samedi à Sotchi (20h). 

"L'Uruguay est une équipe très forte dans plusieurs secteurs de jeu mais nous sommes prêts", a assuré le sélectionneur portugais en conférence de presse à la veille du match. "Il y aura des phases à exploiter et nous avons très bien préparé cette rencontre", a insisté l'entraîneur champion d'Europe. 

"Je crois que le Portugal peut s'imposer mais l'Uruguay est très fort. Oscar Tabarez (le sélectionneur uruguayen, NDLR) connait très bien son groupe, il est à la tête de cette équipe depuis 12 ans. Ils ont beaucoup d'expérience et ont prouvé en poules qu'ils étaient très performants en alignant trois matches sans encaisser."

Santos a inévitablement dû répondre à la question évoquant une dépendance à son attaquant vedette Cristiano Ronaldo. "Evidemment que nous avons un des meilleurs joueurs au monde dans notre équipe mais c'est aussi le cas de l'Uruguay avec Luis Suarez et Edinson Cavani. L'équipe prime toujours sur les individualités et c'est en groupe que nous allons gagner", a déclaré le technicien de la Seleçao.

Adrien Silva, milieu de terrain de Leicester City, a lui aussi montré un visage confiant. "Nous avons bien analysé le jeu de l'Uruguay. Grâce à leur organisation, ils n'ont pas encore encaissé de but mais nous espérons être ceux qui briseront cette série", a dit Silva.

Le vainqueur de ce duel affrontera en quarts la France ou l'Argentine.