Football

La Suède s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde en Russie grâce à un beau succès 3-0 sur le Mexique, mercredi. 

"Je suis incroyablement fier, presque ému en pensant à la manière avec laquelle nous avons évolué sur le terrain", s'est réjoui le sélectionneur Janne Andersson.

"Nous avons fait un travail fantastique aujourd'hui (mercredi) avec ce match. Je suis incroyablement fier, presque ému en pensant à la manière avec laquelle nous avons évolué sur le terrain, tellement disciplinés. Je pense que nous avons grandi depuis notre dernier match."

Andersson est resté impassible sur le deuxième but, marqué par Granqvist. "J'ai oublié de célébrer quand il a marqué, j'étais déjà sur la prochaine étape sur mon planning. Vous ne pouvez jamais être sûr de quoi que ce soit dans le sport, mais il est très bon pour tirer les penalties. Je ne vais pas m'asseoir ici et jubiler parce que nous avons gagné un match. Nous avons une approche simple depuis le début, c'est ce sur quoi nous basons tout".

Malgré la défaite, le Mexique s'est qualifié pour le deuxième tour. "Je respecte le style de jeu de la Suède, mais je ne l'approuve pas", a commenté le sélectionneur mexicain Juan Carlos Osorio. "Mon erreur a été d'être un puriste, cela m'a donné beaucoup de leçons. Nous avons besoin de trouver un juste milieu pour stopper nos adversaires dans les airs, tout en gardant notre propre style. La Suède est très puissante dans les airs et très bonne en défense donc nous avons beaucoup appris aujourd'hui (mercredi). Mais j'insiste, nous sommes qualifiés parce que nous avons battu l'Allemagne et la Corée du Sud".