Football

La fédération brésilienne de football (CBF) a annoncé mercredi avoir prolongé le contrat de son entraîneur Adenor Leonardo Bacchi 'Tite' jusqu'en 2022, et ce malgré l'élimination de la Seleçao en quarts de finale du Mondial russe par la Belgique. 

La CBF a voulu assurer la continuité du projet jusqu'au prochain Mondial 2022 au Qatar. Tite, 57 ans, voyait son contrat, qui a débuté en août 2016, s'achever fin juillet. Son bilan à la tête du Brésil est désormais de 20 victoires, 4 nuls et 2 défaites. En prolongeant le contrat de son technicien, la CBF s'inscrit donc dans un "projet à long terme".

"Nous sommes persuadés qu'une planification minutieuse et une exécution judicieuse conduira le football brésilien au résultat désiré", a déclaré Rogério Caboclo, directeur général de la fédération, pour qui voir Tite continuer l'aventure à la tête de l'équipe nationale était "naturel".

"L'expérience de ce premier cycle a établi une relation de confiance entre nous tous et cela aura un impact positif lors de la prochaine étape", a déclaré Tite. "Nous sommes heureux de faire face à un grand défi", a ponctué le tacticien brésilien.

Les Auriverdes disputeront deux rencontres amicales contre les Etats-Unis les 7 et 11 septembre prochains.