Football

Le Slovène Srecko Katanec, 55 ans, est devenu le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale d'Irak de football en remplacement de Basim Qasim, et a demandé "du temps" pour faire "progresser" l'équipe.

Arrivé dimanche à Bagdad, l'ancien milieu de terrain international yougoslave (31 sélections et 5 buts) puis slovène (5 sélections et 1 but) de Stuttgart et de la Sampdoria, entre autres, a signé lundi au siège de la Fédération irakienne un contrat de trois ans qui prévoit un salaire d'1,2 million de dollars par an pour lui ainsi que ses quatre assistants.

"Je n'ai pas de baguette magique, il nous faut du temps pour progresser", a prévenu lors d'une conférence de presse le nouveau sélectionneur qui a par le passé entraîné l'Olympiacos et les sélections des Emirats arabes unis, de Géorgie et de Macédoine.

"La coupe d'Asie sera une étape avant les qualificatifs pour la Coupe du monde. Je ne promets pas de décrocher la Coupe d'Asie, mon objectif principal est de garantir la qualification au Mondial-2022", a-t-il ajouté, alors que l'Irak n'a participé qu'une seule fois à la Coupe du monde, en 1986 au Mexique.

Katanec, sélectionneur de la Slovénie à la Coupe du monde 2002 en Corée du Sud, a démissionné en 2017 après avoir échoué à renouveler l'exploit pour le Mondial-2018 en Russie.

Son premier test avec l'Irak aura lieu le 10 septembre au Koweït, lors d'un match amical.

L'Irak avait d'abord approché le Suédois Sven Goran Eriksson mais n'était pas parvenu à le recruter.