Football

Le parquet de la fédération belge de football (URBSFA) a confirmé vendredi qu'il poursuivait le Club Bruges et le Standard suite aux incidents à l'occasion des matches contre Anderlecht et Genk. Bien qu'en instance de faillite, le Lierse doit aussi passer devant la commission des litiges suite au comportement de ses supporters lors de la rencontre face à OH Louvain. Le Club Bruges doit répondre de l'attitude de ses supporters lors du duel face à Anderlecht de dimanche dernier (1-2). L'arbitre Lawrence Visser et le délégué de la fédération ont remis un rapport dans lequel ils ont affirmé que certains supporters brugeois se sont battus entre eux. Toutefois, il n'est pas certain que le Club doive se présenter pour cette raison devant la commission des litiges le 22 mai (à partir de 14h00).

Toujours dimanche dernier, les supporters du Standard ont produit un énorme nuage de fumée rouge, qui a retardé le coup d'envoi du match contre Genk (5-0). Le club liégeois a été poursuivi sur base du rapport du Match Delegate, qui a constaté "des incidents ayant enfreint le bon déroulement de la rencontre". Le Standard est également convoqué le 22 mai.

Le Lierse, qui a déposé son bilan, doit faire face à une procédure disciplinaire. Lors du dernier match à domicile contre OHL (2-2), l'arbitre Christof Dierick a refusé (à juste titre) à trois reprises un but aux Pallieters. L'arbitre et le délégué de la fédération ont indiqué dans leurs rapports avoir enregistré un certain nombre d'incidents de la part des supporters lierrois frustrés.