Football Le stade Loujniki de Moscou est pris d'assaut par des milliers de supporters, bénévoles, VIP et journalistes. 

On a croisé toutes les nationalités possibles, autour du stade Loujniki, à l'approche du coup d'envoi de la finale de ce Mondial 2018. Français et Croates, bien sûr, mais aussi des Belges, Anglais, Colombiens, Brésiliens, Argentins, Espagnols, Mexicains... et même des Bangladais et des Népalais !


Quant à la salle de presse, pourtant construite sur deux étages, elle est remplie depuis midi.