Football Chaque Diable est assuré de toucher 281.000 €, montant qui pourrait grimper à 313.500 € en cas de troisième place.

À l’heure actuelle, vu la déception qui règne dans le groupe, c’est sans doute le cadet de leur souci. Les Diables vont tout de même empocher une prime jamais vue dans l’histoire du football belge.

En étant demi-finaliste, chaque joueur est assuré d’empocher une somme de 281.000 € brute par joueur. Si les Belges s’imposent, ce montant grimpera à 313.500€.

Avec l’ancien régime, mis en place par Steven Martens, ces montants auraient pu être encore plus importants. Mais en deuxième partie de saison, un accord avait été trouvé et les Diables avaient accepté de revoir leur prime à la baisse. Le nouvel accord avait été signé juste avant le départ en Russie.

Anecdote étonnante : les joueurs de l’équipe de France pourraient toucher moins que les Belges ! Grâce à la qualification pour la finale, chaque Bleu est assuré de recevoir 239.000 €. Il faudra soulever la Coupe du Monde pour que la prime monte à 334.000 €.

Roberto Martinez touchera pour sa part une prime de résultat à hauteur de 750.000 €. Ce qui lui permet de presque doubler son salaire (800.000 euros annuels). Ce montant n’évoluera pas en fonction du résultat de samedi. En cas de finale, sa prime aurait grimpé à 1,5 million.

Mais en ce moment, pour Martinez comme pour ses joueurs, les primes ne sont pas vraiment dans les esprits…