Football Geert Broeckaert et ses joueurs ont repris le chemin des entraînements

MOUSCRON Hier matin, pour leur premier entraînement de la saison, les Mouscronnois s'étaient donnés rendez-vous dans les installations du Futurosport. Dans une ambiance de colonie de vacances, les 17 joueurs du noyau présents pour la première séance du nouvel exercice ont remis les organismes en route sous la houlette du préparateur physique Gil Vandenbroucke.

«Ces dix premiers jours de travail nous permettent de jauger l'état de forme des joueurs, explique Geert Broeckaert. Ceux qui ne sont pas encore totalement remis ou qui souffrent encore de petites douleurs peuvent mettre ses dix jours à profit pour consulter les kinés et panser les plaies de l'exercice précédent. L'objectif, c'est qu'après les dix jours de congé dont les joueurs bénéficieront du 1er au 10 juillet, tout le monde soit prêt pour entamer les choses sérieuses avec le départ en stage à Spa.»

Cette première semaine de travail sera donc consacrée en priorité aux tests physiques et autres tests médicaux afin de prévoir, au mieux, le programme à respecter par chacun avant de débuter la saison proprement dite à partir du 10 juillet.

Cette reprise en deux-temps, si elle doit permettre aux joueurs de retrouver peu à peu leur rythme de croisière avant le début des hostilités, sera également utile pour ceux qui sont chargés de compléter le noyau mouscronnois.

Au complet pour le stage

«J'ai encore besoin de cinq joueurs pour que le noyau soit complet, assure le T 1 du Canonnier. Il nous faut un milieu gauche, un défenseur, un gardien et deux attaquants, surtout si Marcin Zewlakow part pour l'étranger. Si nous parvenons à étoffer le noyau par des joueurs de qualités à ces postes, nous serons compétitifs. Pour le défenseur, la direction est toujours en pourparlers avec Samir Beloufa et j'espère que nous parviendrons à trouver une solution. Pour ce qui est du gardien, la piste Verbauwhede n'est pas encore abandonnée mais au cas où cela ne se ferait pas, nous avons d'autres solutions. D'ailleurs nous sommes en train de tester Patrice Luzi, un gardien qui évoluait à Liverpool la saison dernière. Sur le plan offensif, nous suivons actuellement un joueur et nous devrions en savoir plus demain. Il en va de même pour un attaquant qui devrait débarquer dans les quarante- huit heures.»

L'objectif de Geert Broeckaert est de pouvoir compter sur un groupe au complet pour le départ en stage à Spa afin de préparer, dans les meilleures conditions, une saison qui s'annonce d'ores et déjà difficile pour les Rouge et Blanc : «Nous travaillons activement sur les différents marchés européens afin de trouver des solutions en adéquation avec notre budget. Nous ne pouvons plus commettre les mêmes erreurs que lors des derniers exercices si nous ne voulons pas revivre les mêmes difficultés et connaître une deuxième saison de rang aussi difficile. Pour le moment, le nouveau venu, Kevin Hatchi, m'a fait bonne impression, et Jean-Félix Dorothée, que nous avons finalement décidé de conserver dans notre effectif, a laissé entrevoir de bonnes choses. Je crois que, techniquement, nous serons plus forts que la saison dernière et que le groupe sera plus équilibré surtout si nous dégotons un joueur capable de nous apporter un peu de profondeur à gauche.»

L'optimisme semble être de rigueur au Canonnier, mais pour combien de temps?

© Les Sports 2005