Football

Thierry Henry fait l'objet d'un rapport de la part de l'arbitre Mark Halsey, pour sa manière de fêter son but inscrit sur penalty lors de la première journée du championnat d'Angleterre samedi contre Everton. Après avoir inscrit son penalty, Henry a enlevé son maillot et a couru vers la tribune où étaient situés les supporters d'Everton avant d'envoyer des baisers dans leur direction. Ces gestes auraient provoqué quelques incidents dans les tribunes. Mais il est apparu ensuite que Henry avait envoyé ces marques d'affection à sa famille qui assistait à la rencontre depuis la tribune située au-dessus de celle des supporters adverses. Pour autant, l'arbitre de la rencontre n'a pas excusé le comportement de l'international français et a transmis un rapport à la Fédération anglaise de football (FA). L'attaquant risque une suspension.

L'entraîneur de Viktoria Pilsen, Frantisek Cipro, a promis une prime exceptionnelle à ses joueurs en cas de victoire samedi dernier contre le Slavia Prague, club dont il fut longtemps une icône comme joueur et comme entraîneur. «L'entraîneur nous a dit qu'il nous distribuerait 50.000 couronnes (environ 1.550 euros) de sa poche, en sus des primes habituelles», a déclaré lundi Milan Barteska, capitaine de Pilsen. Cette somme représente le triple du salaire mensuel moyen tchèque. Apparemment, cette offre a eu l'effet escompté puisque le modeste club de Viktoria Pilsen, nouvellement promu dans l'élite tchèque, a battu le Slavia 2 à 1 lors de la 4e journée du championnat, samedi. «J'espère qu'il tiendra parole», a indiqué Barteska, avec un sourire malicieux.

Plus de quatre supporters de football sur 10 (41%) ont assisté à des actes racistes, notamment des chants, dans les stades anglais depuis 2001, selon un sondage publié, lundi, par le Times. Ce chiffre se monte à 68% si on tient compte des cinq dernières années, selon le quotidien britannique. Seules 32% des personnes interrogées croient que le racisme dans les stades et autour appartient au passé. Les supporters expriment aussi leur souci concernant le nombre croissant de joueurs étrangers en Angleterre, 62% estimant que c'était «mauvais pour le jeu». Selon le ministère britannique de l'Intérieur, 4.793 hooligans ont été arrêtés en Angleterre et dans le pays de Galles lors de la saison 2002-2003, contre 4.035 la saison précédente, soit environ 19% de plus.

© Les Sports 2003