Football

Le Brésil, adversaire de la Belgique en quarts de finale de la Coupe du monde de football vendredi à Kazan (20h00), est sans doute le pays le prestigieux de l'histoire du Mondial. Les Brésiliens détiennent de nombreux records.

Le Brésil, cinq fois vainqueur en 1958, 1962, 1970, 1994 et 2002, est ainsi la seule nation à avoir disputé les 21 éditions de la Coupe du monde.

Le Brésil détient le record du nombre de buts (228) inscrits en Coupe du monde. Neymar, en ouvrant la marque contre le Mexique en 8es de finale lundi, avait permis à la Seleçao de devancer l'Allemagne (226), Firmino en doublant la marque a porté ce total à 228. La Seleçao a engrangé 73 victoires en Coupe du monde, un record pour une équipe.

Quatre fois le Brésil a fini avec un joueur meilleur buteur du tournoi: Leonidas (1938), Ademir (1950), Garrincha et Vava (1962) et Ronaldo (2002).

Onze, c'est le nombre de succès d'affilée conquis par le Brésil en Coupe du monde, de 2002 à 2006.

Dix-huit, c'est le nombre de matches consécutifs dans lesquels le Brésil a marqué (entre 1930 et 1958).

Mario Zagallo a été le premier à remporter la Coupe du monde comme joueur (1958 et 1962) puis comme entraîneur (1970).

La légende Pelé détient plusieurs records à lui tout seul: plus jeune buteur d'une Coupe du monde, plus jeune joueur auteur d'un triplé, plus jeune joueur et buteur en finale (en 1958) et seul triple champion du monde.

Le Brésil s'est qualifié en terminant premier du groupe E après un partage contre la Suisse (1-1) et des succès sur la Costa Rica (2-0) et la Serbie (2-0). En 8es de finale, les Brésiliens ont écarté le Mexique (2-0).