Football

Elles avaient été une des stars de la Coupe du monde 2010. Huit ans plus tard, les vuvuzela, ces bruyantes trompantes qui avaient servi de bande-son en Afrique du Sud, sont de retour à l'occasion du match entre le Maroc et l'Iran, vendredi, à Saint-Pétersbourg.

Long de deux mètres, en plastique, ce tube, sorte de corne de brume popularisée lors du Mondial 2010, était devenu un tube parmi les fans en Afrique du Sud, divisant l'opinion avec son bruit de fond caractéristique.

Les réseaux sociaux sont vent debout contre le retour de la trompette alors que les 65.000 supporters présents au stade Krestovski de Saint-Pétersbourg soufflent pour encourager leurs favoris.

Interdite de stade lors de l'Euro 2016 en France, la vuvuzela avait réalisé un retour marqué la veille avec une vidéo montrant un ours fêtant la large victoire de la sélection russe devant l'Arabie saoudite (5-0) avec cet instrument.