Football

Le capitaine du Real Madrid a une double mission samedi : marquer un but pour rejoindre le légendaire Di Stefano et donner une victoire au tenant du titre afin de revenir sur le FC Barcelone


MADRID Le capitaine du Real Madrid, Raul, a une double mission samedi à Soria contre Numancia en match avancé de la 21e journée du Championnat d'Espagne: marquer un but pour rejoindre le légendaire Di Stefano et donner une victoire au tenant du titre afin de revenir sur le FC Barcelone.

"Pour le moment, c'est peut-être plus facile de remporter une dixième Coupe d'Europe que la Liga vu l'état de forme actuelle du Barça", a affirmé Raul qui a déjà marqué 306 buts pour le Real. Ce n'est pas impossible de refaire 12 points de retard, mais s'ils ne perdent pas, ce ne sera pas facile."

Samedi soir, la mission de Raul et du Real ne s'annonce pas trop difficile sur le terrain d'une équipe de Numancia, 17e et qui n'a gagné que six rencontres. Mais c'est aussi la seule formation à avoir battu le leader catalan en ouverture de la saison. Une insolence punie samedi dernier par le trio magique du Barça: Messi-Henry-Eto'o (4-1).

Si le Real, qui a aligné cinq succès consécutifs, cherche à rester au contact de Barcelone, les hommes de "Pep" Guardiola visent un autre record dimanche à Santander: une neuvième victoire consécutive.

5000 buts

Le Racing, en dépit de sa flatteuse neuvième place, notamment grâce à l'apport de la recrue Nikola Zigic, ne devrait pas peser lourd face aux artificiers barcelonais qui ont déjà fait plier à 63 reprises (record) la défense adverse.

D'autant que Messi, troisième au classement des buteurs avec 14 unités derrière Eto'o (19) et Villa (15), se trouve dans une forme exceptionnelle.

"Il est de mieux en mieux. Il tient son avenir en main et il a juste besoin de savoir que sa maison se trouve ici et on lui donnera tout ce dont il a besoin" pour réussir, a affirmé Guardiola.

La perspective d'atteindre la barre des 5000 buts marqués en Liga par le Barça (il ne leur en manque que deux) doit aussi pousser le trio magique à se surpasser, même si le Racing vient de signer un succès de prestige (2-0) face au FC Séville, alors deuxième.

Séville, justement, doit s'attendre à souffrir sur le terrain du Sporting Gijon, 14e et qui a un pressant besoin de points pour quitter la zone dangereuse et doit effacer au plus vite son élimination de la Coupe du Roi par Bilbao.

Enfin, Valence, 4e, a une belle occasion d'oublier son humiliation de Majorque (3-1) en recevant une équipe d'Almeria pas au mieux.

Programme de la 21e journée :

Samedi :

(20h00) Athletic Bilbao - Malaga
(22h00) Numancia Soria - Real Madrid

Dimanche :
(17h00) Atletico Madrid - Valladolid
Espanyol Barcelone - Recreativo Huelva
Betis Séville - Getafe
Racing Santander - FC Barcelone
Deportivo La Corogne - Villarreal
Osasuna Pampelune - Majorque
(19h00) Valence - Almeria
(21h00) Sporting Gijon - FC Séville.

© La Dernière Heure 2009