Ligue 1 - Quatre équipes dans le vent, Paris affligeant

Publié le - Mis à jour le

Football Quatre équipes (Lyon, Marseille, Bastia, Bordeaux) se partagent la tête du classement du championnat de France à l'issue de la 2e journée

PARIS Le grand favori parisien a pour sa part encore été sérieusement secoué dimanche à Ajaccio (0-0) et n'a toujours pas remporté le moindre match.

Ce quatuor de choc réalise pour le moment un sans-faute avec 2 succès en autant de rencontres. Larges vainqueurs samedi du promu troyen (4-1), les Lyonnais n'ont pas semblé handicapés par la sortie prématurée de Yoann Gourcuff, touché au genou.

Marseille a de son côté retrouvé un Gignac mordant, l'ancien Toulousain ayant ouvert le score dimanche contre Sochaux (2-0). Une première sortie au Vélodrome réussie pour Elie Baup avant une semaine chargée avec le barrage aller de l'Europa League sur la pelouse du Sheriff Tiraspol, jeudi, et un déplacement chez le champion de France en titre Montpellier, le 26 août.

Bordeaux, relancé depuis l'arrivée aux commandes de Francis Gillot, est lui aussi en pleine forme comme l'a prouvé son succès contre Rennes (1-0).
Si la présence au sommet de Lyon, Marseille et Bordeaux n'est pas surprenante, c'est Bastia, victorieux de Reims dans les arrêts de jeu (2-1), qui fait office d'intrus dans ce "Top 4".

Le grand absent se nomme Paris qui fait tâche avec une piteuse 12e place après deux nuls consécutifs. Sans leur superstar Ibrahimovic, blessé à la cheville, les millionnaires parisiens n'ont jamais été à la hauteur à Ajaccio et ont même perdu leurs nerfs avec les exclusions de la recrue argentine Ezequiel Lavezzi et de l'entraîneur Carlo Ancelotti.

Ce début de saison navrant ne faisait sûrement pas partie des plans initiaux des ambitieux et richissimes propriétaires qataris du club.

Montpellier (13e) effectue également des débuts catastrophiques. Les Héraultais ont maîtrisé quasiment toute la partie à Lorient (5e) avant de céder sur deux buts concédés dans les arrêts de jeu (2-1).

Vendredi, Lille (6e) avait connu un premier faux-pas face à Nancy (1-1) pour ses débuts dans son nouveau Grand Stade. Il lui faudra montrer un tout autre visage mardi à Copenhague en barrages aller de la Ligue de champions.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner