Lille s'accroche et s'assure le podium

Publié le - Mis à jour le

Football

L'identité des trois premiers est désormais connue (Paris SG, Montpellier, Lille), l'ordre d'arrivée restant à déterminer


PARIS Lille a assuré sa présence sur le podium, ce qui lui permettra de disputer au pire les barrages de la Ligue des champions la saison prochaine, grâce à sa large victoire contre Caen (3-0), lundi lors de la 36e journée du Championnat de France.

L'identité des trois premiers est désormais connue (Paris SG, Montpellier, Lille), l'ordre d'arrivée restant à déterminer. Le champion de France en titre, qui l'a emporté sur un doublé du Brésilien De Melo et un but de Payet, peut toujours espérer se succéder à lui-même puisqu'il revient à deux petites longueurs du duo de tête Paris SG-Montpellier.

Le club héraultais a cependant la possibilité de prendre un peu le large s'il négocie bien son déplacement à hauts risques à Rennes plus tard dans la soirée. Ce resserrement en haut du classement ajoute encore un plus de piment à cette fin de saison à suspense, qui sera notamment marquée la semaine prochaine par un choc qui vaudra de l'or entre Montpellier et Lille.

Le retour en fanfare de Lille, qui a enchaîné un cinquième succès d'affilée, a fait une victime de taille puisque Lyon (4e), tenu en échec dimanche par Brest (1-1) malgré un excellent Gourcuff, devra se contenter de l'Europa League et ne pourra pas goûter aux charmes de la prestigieuse Ligue des champions pour la première fois depuis 2000.

La bataille est toujours âpre concernant le dernier billet pour l'Europa League. Saint-Etienne (6e) a marqué le pas face à Marseille (0-0) dont la saison est pourtant terminée depuis sa victoire en Coupe de la Ligue.

Bordeaux, remonté à la 7e place, peut donc y croire. Les Girondins ont plié le match au bout de 9 minutes à Auxerre en inscrivant 3 buts (4-2) dont le premier par Gouffran après seulement...13 secondes de jeu. L'AJA, désormais lanterne rouge et plombée par ce début de rencontre cauchemardesque, est en grand danger.

Pour Toulouse (8e), qui n'a plus gagné depuis 4 matches après son nul contre Nice (0-0), la qualification pour la C3 devient au contraire de plus en plus hypothétique.

En bas de tableau, Sochaux peut dire merci à Roudet, auteur d'un but crucial face à Nancy (1-0) qui sort son équipe de la zone de relégation (17e). L'espoir de maintien s'amaincit en revanche pour Dijon (19e et avant-dernier), tenu en échec par Lorient (0-0).

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner