Football

Roberto Martinez - Julen Lopetegui, même combat ! Comme son compatriote et homologue belge, le sélectionneur de l'équipe d'Espagne de football depuis 2016, a vu son mandat à la tête de la Roja prolongé jusqu'en 2020, avant même de partir pour le Mondial en Russie, a annoncé mardi la Fédération espagnole.

"Nous allons procéder à la signature (...) d'un contrat pour deux années supplémentaires", a en effet déclaré le président de la Fédération espagnole de football (RFEF) Luis Rubiales lors d'une conférence de presse avec le sélectionneur.

Une marque de confiance pour l'ex-gardien de but de 51 ans, à trois semaines du Mondial-2018 en Russie (14 juin - 15 juillet) qui sera sa première phase finale comme sélectionneur de l'équipe première.

"Cela a été très simple car l'admiration professionnelle, le respect que nous avons pour Julen, pour son travail et pour toute son équipe est immense. C'est le meilleur pour mener la sélection", a expliqué Luis Rubiales.

Nommé à la tête de l'Espagne après le fiasco de l'Euro-2016 (élimination en huitièmes de finale), Lopetegui a réalisé une campagne quasi-parfaite de qualification pour le Mondial-2018 avec neuf victoires et un nul pour 36 buts marqués et trois encaissés.

Au total, matchs amicaux compris, le Basque est invaincu à la tête de la Roja avec 13 victoires et cinq nuls.

Il avait dévoilé lundi sa liste des 23 convoqués à la Coupe du monde, écartant notamment l'attaquant de Chelsea Alvaro Morata. Les Espagnols, champions du monde en 2010 et éliminés au premier tour en 2014, entameront leur stage de préparation lundi 28.

En Russie, ils affronteront au premier tour, dans le groupe B, le Portugal, l'Iran et le Maroc (les 15, 20 et 25 juin).